Bonjour à tous.

Aujourd’hui j’expérimente un nouveau format un peu plus court. J’utilise aussi pour la première fois de nouvelle fonctionnalité sur le site. Sinon pour revenir aux animes. Aujourd’hui je vous propose de découvrir un anime assez sombre. Une histoire assez dur et violente sans censure. Je vous propose de découvrir la pègre d’Ergastulum.

Gangsta

Gangsta

Format : Série TV
Origine : Manga
Épisodes : 12
Diffusion terminé du : 01/07/2015 au 23/09/2015
Saison : Été 2015
Début de diffusion en simulcast/streaming : 05/07/2015
Thèmes : Mafia
Genres : Action – Drame – Seinen
Durée par épisode : 24min
ÉditeurCrunchyroll (Simultcast / Streaming)
Pour public averti : Oui (violence)
Age conseillé : 12 ans et +
Licencié en France : Oui

Staff Animation

Auteur original: Kohske
Studio : Manglobe (Deadman Wonderland / Samurai Shamploo / Ergo Proxy)
Directeur : Murase, Shukou
ADR Director : Bevins, Christopher
ADR Director : Inman, Jeremy
Directeur d’épisode: Fukuoka, Motoo
Character Design  : Ueda, Youichi
Storyboard et Directeur d’animation : Umetsu, Yasuomi
Musique :  Tsutchie

Résumé

L’histoire suit Nicolas Brown et Worick Arcangelo, deux tueurs à gages aux personnalités opposées. Nicolas est secret, réservé et sourd tandis que Worick est vantard, gigolo et borgne. Tous deux vivent à Ergastulum, une ville contrôlée par différentes mafias et gang. Gagnant leur vie en acceptant des travaux de différentes mafias de la ville sous le couvert de leur « Agence de service en tous genres ». Leur vient vont être chamboulées lorsqu’ils vont rencontrer Alex Benedetto, une prostituée. Par la suite nous découvrirons que Nicolas est un surhomme appelé, indexé (Crepusculaire / Twilights). (Change selon les traductions)

Avis sur l’animé

Personnages (personnalité, charisme, présence, etc…) :  5 / 5 

Nicolas Brown est notre surhomme mutant, twilight. Il est membre du Benerya : »Service en tous Genre » avec Worick. Nicolas est quelqu’un de très calme et fait preuve de compassion avec les gens en difficulté. Il fait par contre preuve de cruauté face à ses ennemis et ne leur laisse aucune chance. Nicolas est sourd, il communique donc grâce à la langue des signes. Il lui arrivera de parler avec difficulté. Ce qui le rend très effrayant !
Worick le deuxième membre du Benrya. Si Nicolas est un poil bourrin, Worick lui est du style sociable, insouciant et pervers. Il pratique en dehors de son « Service en Tous Genre » une profession de gigolo. Il utilise des armes à feu pour se battre, mais préféré laisser Nicolas s’occuper des différentes situations.
Alex Benedetto est une prostitué sauver par Nicolas et Worick des griffes d’un mafieux. La vie d’Alex n’a pas été facile, elle n’a aucun foyer, aucune perspective d’avenir. Elle sera donc forcée de se prostituer pour le compte de Barry. Nicolas et Worick surveilleront cette pauvre jeune femme avant d’exterminer le gang du mafieux. Elle deviendra leur standardiste afin de veiller sur elle. Elle s’entendra merveilleusement bien avec Worick mais très peu avec Nicolas avant de découvrir ce qu’il est vraiment.

Studio d’animation

Manglove Inc est un studio d’animation japonais fondé le 7 février 2002 par deux producteurs du studio Sunrise. Le 29 septembre 2015, le studio lance une procédure de faillite, du fait d’une cessation de paiements. Le studio produira quand même des animes comme Samurai Shamploo, Ergo Proxy et Deadman Wonderland.

Aspect visuel (Décors, ambiances, design) et Sonore (OST et génériques) :  5/5 

Un anime de très bonne qualité.  L’univers et l’ambiance très dur de l’anime sont bien retranscrits. Un chara-design à couper le souffle, il se prive de rien. Des cicatrices plus grosses les unes que les autres. Un décor étouffant et oppressant pourtant très lumineux et éclairer. L’anime n’est pas censuré! Enfin du sang de partout et des petites gâteries au fond d’une ruelle sombre. (Sans que ce soit un hentai) Niveau bande-son et bien c’est du méga lourd. On a le droit à une bande-son faite par Tsutchie. Il a juste participé à la bande son de Cowboy Bebop et Samurai Shamploo. Des OST bizarre et glauque qui accompagnent bien l’ambiance de l’anime. Ont à nous aussi l’impression d’être oppressé, d’être constamment dans une situation dangereuse juste avec la musique. L’opening est bien cool aussi ! Bien motivant et entraînant il nous fera découvrir tous les personnages de l’histoire. L’ending quant à lui est beaucoup plus calme, beaucoup plus mélancolique.

Univers : 5/5 

Gangsta nous propose un univers très dur. La mafia, la pauvreté, la prostitution et l’assassinat. L’ambiance pesante de l’anime, grâce à la musique et à la reconstitution de la ville. Rends l’anime encore plus grave. La petite touche de fantaisie est carrément cool. Elle reste minime et rend l’anime encore plus atypique qu’il ne l’est déjà. L’histoire se développe bien aussi. On ne suit pas une suite de péripéties sans queue ni tête mais une vraie histoire logique. Avec un bon développement des personnages ou tout au long de l’histoire. On apprend à connaître Nicolas et Worick par le biais d’Alex Benedetto.

Conclusion : 09/10

Gangsta est un petit bijou. L’anime comme le manga! L’ambiance du manga est très bien retranscrite dans l’anime avec un univers oppressant et sombre. Tout en étant à ciel ouvert et lumineux. La découverte d’Ergastulum, de Nicolas et Worick par le biais d’Alex Benedetto est originale. La petite touche fantastique se mélange parfaitement avec l’univers dur. La musique est complètement folle. En même temps quand l’auteur des ost à travailler sur Samurai Shamploo et Cowboy Bebop. Ce n’est forcément que du bon! Le petit moins de l’anime est la fin. L’anime coup en PLEIN milieu de l’action et pas de suite… Personnellement j’ai acheté les mangas directs pour avoir la suite. Qui vaut le coût.

Voilà, cette Sélec’Anime est terminée pour aujourd’hui. J’espère que mon avis vous a plu et qu’il vous permettra de découvrir Gangsta et les Twilights d’Ergastulum. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis où me proposer des animes. On se retrouve donc dans 2 semaine pour une prochaine Sélec’Anime.

Rastabaloo