Bonjour à tous !

Il y a deux semaines c’était Mob Psycho 100 qui vous était présenté. Aujourd’hui on part dans un style très utilisé dernièrement. Et oui nous allons rejoindre un magnifique monde féerique afin de vaincre le Roi démons. Et comment me diriez-vous? A l’aide de 4 aventuriers bien entendu mais tous plus fous les uns que les autres. Voici :

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!
KonoSuba
S1 + S2

Format : Série TV
Origine : Light Novel
Thèmes : Autre monde – Combats – Dieux/Déesses – Démons – Parodie
Genres : Aventure – Comédie – Fantasy – Surnaturel
Durée par épisode : 24min
Age conseillé : 12 ans et +
Site web officiel Konosuba.com
Studio d’animationStudio Deen

S1:

 Épisodes : 10
Diffusion terminé du : 13/01/2016 au 16/03/2016
Saison : Hivers 2016

S2:

 Épisodes : 10
Diffusion terminé du : 11/01/2017 au 15/03/2017
Saison : Hivers 2017

Staff Animation

Directeur :  Takaomi Kanasaki
Créateur original : Akatsuki, Natsume
ADR Director :  Miyake, Masakazu
Directeur chef d’animation – Character Designer : Kikuta, Kouichi
Musique : Kouda, Masato

Résumé

L’histoire commence par la mort prématurée et burlesque de Kazuma Satô, un jeune adolescent japonais. Il rencontre dans le « purgatoire » une déesse nommée Aqua qui lui propose plusieurs choix. Soit de mourir et vivre au paradis, le réincarner dans son monde ou de partir à l’aventure dans un monde parallèle pour devenir un aventurier. Kazuma étant un Hikikomori décide bien entendu de partir à l’aventure. Une terrible quête l’attend, vaincre le Roi Démons! Avant de partir, la déesse lui propose de choisir un objet ou une capacité que seul Kazuma pourra utiliser lors de son aventure. Voyant que celui-ci n’arrivait pas à se décider, elle choisit de le provoquer. Kazuma choisi donc de prendre ladite déesse avec lui pour son aventure. Et c’est là que les problèmes commencent.

Avis sur l’animé

Personnages (personnalité, charisme, présence, etc…) : 3/5 

Nous allons suivre les folles aventures de Satou kazuma, Aqua, Megumin et Darkness. Qui sont respectivement un « Aventurier » (classe la plus nul), une « Archpriest », une « Archimage » et une « Croisée ». Et disons que chaque personne se complète parfaitement avec leur classe. Ce qui est assez drôle à première vue. Megumin possède la magie offensive la plus puissante mais ne peut utiliser qu’un seul sort. Darkness est une croisée masochiste, fétichiste et tout ces cochonnerie dans ce genre. Aqua possède la classe la plus fort du jeu mais est complètement stupide. Kazuma qui cherche à avoir un avenir glorieux se retrouve avec la classe la plus nulle et des caractéristiques à la limite du négatif. Le seul proche que je trouve est qu’il n’y a pas d’évolution. L’anime cherche à casser les codes et joue beaucoup sur l’humour. Mais pendant 20 épisodes on rigole les 4-5 premiers le temps de connaître tous les personnages. Puis après on se lasse. Les mêmes blagues, les mêmes rebondissements, on voit tous venir à l’avance.

Aspect visuel (Décors, ambiances, design) et Sonore (OST et génériques) : 4/5

Visuellement Konosuba est beau. Les décors sont super réaliste, l’animation est fluide et de bonne qualité. Les animations pour les sorts sont justes magnifiques. Mention spéciale au pouvoir de Megumin qui avec l’animation rend sa puissance encore plus monstrueuse. Le petit moins serait le chara-design un peu facile. Pas d’extravagance ou même de trait sur le visage. Seulement pendant des scènes bien particulières où les traits du visage sont exagéré.
Quant à l’ost de l’anime il est un peu passe-partout. Disons qu’on sait qu’il y en a un, qu’on l’entend et qu’il ne choque pas. Les openings sont joyeux, coloré, drôle et on s’attend à beaucoup d’action. Ce qui rentre parfaitement dans le thème de l’anime.

Univers et scénario : 5/5 

Konosuba possède un univers de jeu vidéo. Donc on peut dire que c’est cool. L’univers est vaste et sans limites. On peut apprendre encore beaucoup de choses dessus. Mais on n’est pas perdu, chaque endroit est expliqué et présenté. Sinon que dire, que le monde du jeu vidéo est très bien représenté. Avec les différentes classes, les points de compétences, les guildes et les missions. Quant au scénario est bien il avance pas où très peu. Cela est le but de l’anime, se moquer des animes dans ce style. Envoyé un humain qui connaît les jeux vidéo dans un monde féerique. Devenir ultra-cheater ou être ultra-fort dès le début. On va suivre Kazuma qui doit remplir une mission importante accompagnée d’Aqua. Mais ils n’en feront rien. De temps en temps des avancées fulgurantes dans l’histoire se fond et elles sont bien amenées.

Conclusion 7/10

Konosuba est là pour casser les codes que nous connaissons déjà. Si on le compare à un anime qui a marqué les esprits, je pense sûr à SAO. Tous les thèmes présents dans SAO sont totalement remis en cause voir limite piétinée par Kazuma et son groupe. Le thème de la mort très sérieux dans SAO est tourné au ridicule ici, comme l’idée de finir la mission principal. Ce qui rend l’anime unique en son genre avec un sujet commun en ce moment. Plus personnellement je n’ai pas totalement accroché à l’histoire. À cause des blagues qui ne se renouvellent pas et le quasi non développement des personnages. Je vous conseille quand même d’aller le voir et de faire votre propre avis dessus!

Voilà, cette Sélec’Anime est terminée pour aujourd’hui. J’espère que mon avis vous a plu et qu’il vous permettra de découvrir le magnifique monde féerique et la terrible armée du Roi Démon. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis où me proposer des animes. On se retrouve donc dans 2 semaine pour une prochaine Sélec’Anime.

Rastabaloo