Présentation des équipes EU

1. Fnatic

FNC Roster

  • sOAZ (Top)
  • Broxah (Jungle)
  • Caps (Mid)
  • Rekkles (ADC)
  • Hylissang (Support)

Fnatic est fondée en 2004 et couvre différents jeux comme Counter-Strike, League of Legends et Dota. Ils ont remporté le premier Championnat du monde en 2011 et détiennent le record du plus grand nombre de Championship Series gagné. Durant les LCS d’été 2015, ils sont devenus la première équipe à ne pas avoir perdu un seul match.

Aux Worlds 2017, l’équipe se place en cinquième position et lors des MSI 2018, ils perdent contre Royal Never Give Up et prennent donc la quatrième place du classement.

De nombreuses légendes se sont succédées au sein de cette équipe telles que « xPeke », « Cyanide », « Reignover », « Huni » ou encore « Yellowstar ». Aujourd’hui, le dernier changement majeur concernait le support « Hylissang » qui a pris la place de Jesiz.

Considérée comme la première équipe européenne, on en attend beaucoup pour les Summer Split à venir.

2. FC Shalke 04

S04 Roster

  • Vizicsacsi (Top)
  • Amazing (Jungle)
  • Nukeduck (Mid)
  • Upset (ADC)
  • Vander(Support)

Fondé en 1904, le FC Schalke 04 est l’un des monuments historiques de Bundesliga. C’est en 2016 que le club se lance sur League of Legends. En Challenger Series, de nombreux changements permettent à l’équipe de rester invaincue pendant un segment d’EUCS et de se qualifier en LCS.

Un nouveau roster en 2017 composé de Smittyj, loulex, SELFIE, Upset et VandeR amènent des joueurs déjà rodés à la compétition à l’exception Upset. Arrivés en huitième position des Spring Split, on attend de voir ce que ce nouveau roster pourra amener surtout avec la récente arrivée du très connu « Amazing ».

3. G2 Esports

G2 Roster

  • Wunder (Top)
  • Jankos (Jungler)
  • Perkz (Mid)
  • Hjarnan (ADC)
  • Wadid (Support)

G2 est une équipe espagnole, aussi appelée G2 Kinguin en rappel à leur sponsor. En 2017, c’est l’une des seules équipes à ne pas faire de changement de roster pour les Spring LCS. Ils ont dominés la compétition avec un 7-0 et arrivent premier des Summer.  Malheureusement les Worlds ne sont pas aussi prometteur car G2 ne se classe que neuvième.

Apres un changement de stratégie, l’équipe est arrivée deuxième des Spring 2018. Vont-ils pouvoir décrocher la première place aujourd’hui détenue par Fnatic ?

4. Giants Gaming

GIA Roster

  • Ruin (Top)
  • Djoko (Jungle)
  • Betsy (Mid)
  • Steeelback (ADC)
  • Targamas (Support)

Cette organisation espagnole a mis sur pied sa première équipe pour League of Legends en 2012. En 2015, pour le segment de printemps, l’équipe termine en neuvième position du classement. Malgré cela ils remontent pendant le segment d’été et en 2016 procèdent à plusieurs remaniements d’équipe et à un changement complet de roster.

Les départs de Jiizuké, Minitroupax et Jactroll ainsi que du coach André Guilhoto portent un coup dur à l’équipe mais de nouveaux joueurs viennent grossir les rangs ainsi que Kubz en nouveau coach.

5. H2K Gaming

H2K Roster

  • Smittyj (Top)
  • Shook (Jungler)
  • Selfie (Mid)
  • Sheriff (ADC)
  • Promisq (Support)

H2K a commencé ses activités sur League of Legends en 2011. C’est en juin 2014 que l’organisation passe à la vitesse supérieure en recrutant quatre anciens de Cloud9. Ils remportent alors les Challengers series mais échouent à se qualifier aux LCS. L’arrivée de « kaSing » est salvatrice : H2K enchaîne 8 victoires consécutives et remonte le classement jusqu’à atteindre une 3e place qu’elle ne quitte plus.

En 2017, un nouveau roster prend place aux Intel Extreme Masters. Une victoire convaincante face à Cloud9 et une défaite contre les Coréens de Ever, des résultats très encourageant pour un roster aussi jeune.

Avec le changement non seulement de joueurs mais aussi de coach on espère faire retrouver à H2K ses prouesses d’antan !

6. Misfits Gaming

MSF Roster

  • Alphari (Top)
  • Maxlore (Jungle)
  • Sencux (Mid)
  • Hans Sama (ADC)
  • Mikyx (Support)

Qui de plus prometteur que l’équipe du jeune prodige français « Hans Sama » qui a mené son équipe en sixième place des Worlds 2017, perdant seulement contre SKT le champion mondial de ces dernières années ? En passant de la UK Premiership aux Challenger Series EU, puis aux LCS EU en l’espace d’un an, Misfits Gaming a connu une ascension fulgurante sur la scène compétitive.

Malgré son classement dérisoire lors des playoffs de ces derniers mois, l’empêchant d’accéder aux finales, on espère bientôt revoir Misfits sur nos écrans, l’une des seules équipes à avoir aussi bien tenu tête aux géants coréens.

7. Splyce

SPY Roster

  • Odoamne (Top)
  • Xerxe (Jungle)
  • Nisqy (Mid)
  • Kobbe (ADC)
  • kaSing (Support)

Splyce a racheté en 2015 la place et l’effectif de Dignitas EU après la qualification de ces derniers en LCS. L’équipe a d’abord été connue sous le nom de Follow Esports, un site qui se présente comme le « programme télé de l’esport ».

Avec un effectif jeune et prometteur mais qui manque cruellement d’expérience, Splyce a un besoin criant d’un encadrement de bonne qualité pour concurrencer des adversaires qui ne leur feront pas de cadeau.

Durant les playoffs des EULCS 2017 l’équipe est arrivée en cinquième place, leur meilleur rang n’étant que lors des Summer LCS 2016, où ils étaient arrivés à la deuxième place.

8. Team Roccat

ROC Roster

  • Profit (Top)
  • Memento (Jungle)
  • Blanc (Mid)
  • HeaQ (ADC)
  • Norskeren (Support)

Cette équipe est formée par une compagnie allemande en 2014. Ils ont débuté en soutenant des organisations d’e-sport possédant eux-mêmes des équipes. Ils décident par la suite de soutenir directement leur propre roster. Leur premier Spring Split est un succès pour l’équipe.

En 2017, un rework complet de l’équipe est opéré avec le départ de Phaxi, Betsy, Hjarnan et Wadid. L’équipe finit pourtant quatrième de son groupe lors des EULCS 2017, on les attend donc pour les compétitions de cette année !

9. Team Vitality

VIT Roster

  • Cabochard (Top)
  • Gilius (Jungle)
  • Jiizuke (Mid)
  • Attila (ADC)
  • Jactroll (Support)

Team Vitality est un club de sport faisant ses débuts sur la scène Call of Duty en 2013. L’équipe joue ensuite dans les European League of Legends Championship Series (EU LCS) au printemps 2016, après le rachat de la place de l’équipe Gambit Gaming en LCS.

Ils font signer « kaSing », qui a été libéré de la Team SoloMid mais aussi Cabochard, Trembla, Nukeduck et Hjärnan. Le 18 décembre 2017 à l’issue du mercato des EU LCS, Vitality recrute 4 ex-Giants : Gilius, Jizuké, Minitroupax et Jactroll.

L’équipe arrive en quatrième position lors des playoffs du Spring Split 2018 perdant 3 à 2 face à Splyce.

PS: le Carry AD de Team Vitality a décidé récemment de changer de pseudo: connu, jusqu’ici, sous le nom de « Minitroupax », le portugais portera le nom d’«Attila » pour le prochain split.

10. Unicorns of Love

UOL Roster

  • WhiteKnight (Top)
  • Kold (Jungle)
  • Exileh (Mid)
  • Samux (ADC)
  • Totoro  (Support)

Unicorns of Love est apparue en 2014. Les résultats sont discutables mais UoL parvient à se qualifier sur le fil aux play-offs des Challenger séries.

En 2016, l’équipe se reconstruit autour de Vizicsacsi et de Hylissang en recrutant « Fox » et « Steeelback », deux espoirs qui ont déjà montré un très bon niveau chez SK Gaming et Fnatic. Ils finissent pourtant en cinquième place et perdent le premier tour des playoffs contre Origen.

Un dernier changement de roster s’opère en 2017 avec le départ d’Hylissang pour Fnatic et l’arrivée de Totoro.