Ce week-end se déroulait la 5ème session de qualifications pour la coupe du monde de Fortnite. Ce fut la 3ème session solo qui nous a donc menée à la moitié de ces qualifications qui se déroulent, je le rappelle, en 10 semaines. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’est passé beaucoup de choses durant ce week-end.

 

Première particularité de la session de cette semaine est qu’elle fut la première de la saison 9. Et devinez la bonne idée qu’a eu Epic Games pour le lancement de sa nouvelle saison en plein milieu de ses qualifications pour la coupe du monde. Un changement total de la méta (façon optimale de jouer pour gagner), oui rien que ça. Effectivement avec l’apparition du nouveau fusil à pompe totalement différent des deux anciens en plus du retour du pistolet mitrailleur à tambour, le jeu a énormément changé en l’espace d’une petite semaine.

Demi-finale du Samedi :

On commence ce récapitulatif avec la demi-finale du samedi où tous les joueurs ayant atteints la division Champion purent participer. Cette demi-finale se joua donc un peu à l’aveugle pour les joueurs qui ne savaient pas trop si le changement de méta allait influer sur les qualifications. Côté performance, on retrouve deux joueurs français dans le Top 10 à la fin de cette session avec Dualmédia BlastR qui finit 2ème avec 82 points, et BTL Orange qui finit 6ème avec 73 points. Point important à souligner, il fallut 44 points pour rentrer dans le Top 3000 et donc se qualifier pour la finale du dimanche. C’est plus que lors des deux semaines de qualifications précédentes où il fallait respectivement 38 et 42 points pour se qualifier.

 

Finale du Dimanche :

Les 3000 joueurs qualifiés pour la finale du dimanche, ont eu une belle surprise de la part d’Epic Games au réveil. Ou pas. En effet entre la demi-finale du samedi et la finale du dimanche, Epic Games a décidé de changer, encore une fois, toute la méta du jeu en désactivant tous les véhicules pour la finale du dimanche. Ainsi les bulles mobiles, les quads et les snowboards ne furent pas disponibles lors de la finale. Imaginez juste la réaction des joueurs qui travaillent depuis des semaines des stratégies qui tournent autour de ces véhicules qui permettent de se déplacer rapidement, mécanique plus qu’importante dans un Battle Royale. C’est un bug empêchant les joueurs de sortir des véhicules qui a poussé Epic Games à prendre cette décision.

Comme vous l’aurez compris, il fallait ce week-end un mental d’acier ainsi qu’une grande capacité d’adaptation  pour espérer se qualifier pour la Grande Finale à New-York. Et c’est ce qu’ont réussi à faire deux joueurs français qui réussirent à se qualifier cette semaine. Premièrement MGA Snayzy qui termine 6ème avec 64 points, puis Dualmédia BlatsR (décidément omniprésent lors de ces qualifications !) qui termine 8ème avec 63 points et valide donc son billet pour New-York. On a forcément une pensée pour Teeqzy (13ème), Blax (14ème) et Kinstaar (19ème) qui passent tout près de la qualification.            Il fallait donc ce dimanche 63 points pour se qualifier pour New-York, ce qui est, tout comme pour la demi-finale, plus que lors des deux semaines de qualifications précédentes en solo (58 et 59 points).

Analyse et commentaires :

Avec tous ces rebondissements, de nombreux joueurs se sont, à nouveau, plaints des choix d’Epic Games. En effet, après les qualifications, on a assisté à un vrai déferlement de messages pleins de désespoir et d’incompréhension de la part des joueurs compétitifs sur Twitter. De nombreuses vidéos des qualifications, toutes plus farfelues les unes que les autres, ont circulé  toute la soirée. On y retrouve par exemple une vidéo qui montre qu’une partie s’est lancée à la toute dernière seconde des qualifications avec seulement 13 joueurs pendant que certains joueurs, comme Kinstaar, ne trouvaient pas de dernière partie après plusieurs minutes d’attente.

Un débat sur un possible avantage pour les joueurs manette avec la nouvelle méta s’est également lancé sur Twitter. En effet, 3 joueurs manette se sont qualifiés cette semaine (ce qui est plus que pour les semaines précédentes) avec notamment le joueur Letshe qui a fini avec 87 points, ce qui est le record depuis le début des qualifications. Les arguments de ceux qui tiennent ces propos sont tout à fait cohérents. Ils expliquent en effet qu’ avec la nouvelle méta qui consiste a « spam » au corps à corps avec le nouveau fusil à pompe et le pistolet mitrailleur à tambour, l’aide à la visée des joueurs manette semble réellement être un avantage trop conséquent.

Quoi qu’il en soit, les semaines passent et le sentiment général ressentit par les joueurs depuis déjà de nombreuses semaines est qu’Epic Games a lancé son projet de coupe du monde sans être réellement préparer, et cela se ressent aujourd’hui. On l’avait nous même annoncé lors d’un précédent article (https://www.project-conquerors.com/2019/04/10/fortnite-la-coupe-du-monde-de-fortnite-deja-un-fiasco-pour-le-sport/).        Rendez-vous la semaine prochaine pour la 3ème semaine de qualifications en duos avec surement de nombreuses surprises d’ici là. On fait, malheureusement, confiance à Epic Games pour ça.