LEC Semaine 7

Cette semaine 7 des LEC a vu s’opposer les deux équipes en tête du classement : G2 et Fnatic, le samedi 3 août à 21h. Pour ceux l’ayant raté, nous vous livrons comme chaque semaine les moments phares de ce match de la semaine, de même que le classement final. Qui des champions des MSI et des finalistes aux Worlds de l’an passé, va gagner cette semaine ? Réponse un peu plus bas !

Vendredi 2 août

Résultats Semaine 7 Jour 1.

Résultats Semaine 7 Jour 1.

Samedi 3 août

Résultats Semaine 7 Jour 2.

Résultats Semaine 7 Jour 2.

Score final – LEC Semaine 7

Résultats à la fin de la Semaine 7.

Résultats à la fin de la Semaine 7.

Analyse FNC vs G2

Picks de Fnatic

  • TOP: Aatrox
  • Jungle: Gragas
  • Mid: Twisted Fate
  • ADC: Karma
  • Support: Tahm Kench

Picks de G2

  • TOP: Kled
  • Jungle: Sejuani
  • Mid: Azir
  • ADC: Xayah
  • Support: Pyke

Analyse et résumé

Picks & Bans

Les Fnatic penchent pour une botlane classique avec Karma pour Rekkles, tandis que Mikyx préfère prendre son champion préféré lors de ces dernières semaines : Pyke. Côté G2, Sejuani peut trade et donner un avantage de gold, pendant que Kled se montre être un très bon matchup contre Aatrox. Fnatic décide de prioriser les comfort picks plutôt que de se fixer comme d’habitude sur l’early game. Au lieu de se focus sur la Jungle, les FNC décident de pick un TF fort en roaming et en wave clear, possédant ainsi une pression globale. Mobilité des Fnatic mais aussi des G2, préférant le scaling, un refrain chez eux.

Donc la question au sujet de cette draft est : qui a la pression, et où ?

Early game

Début très agressif des deux côtés, early gank de Broxah qui donne le 1st Blood à Rekkles contre Perkz. Puis lors d’un 3v3 au mid, Caps tombe, le roam de Broxah lui étant vraiment bénéfique. Il ne rate rien et oblige les G2 à ralentir. Mais à 9mn, les G2 attaquent tous les cinq en Jungle botside, et reprennent l’avantage. Jankos ne fait que dive pour aider son équipe le plus possible, la musique « money money money » résonne chez les commentateurs ! Puis à 13mn, les Fnatic récupèrent le Herald, qu’ils libèrent en toplane pour prendre la 1e tourelle, tandis que Caps prend la T1 en botlane.

Mid game

G2 récupère un dragon des montagnes, mais les joueurs restent trop longtemps au même endroit, et les Fnatic leur font comprendre leur erreur. Les samouraïs avancent dangereusement au mid, mais les Fnatic se défendent. Quelques minutes plus tard, teamfight au mid largement gagné par les G2, ne laissant aucune chance aux Fnatic de récupérer des kills. Suite à quelques erreurs des Fnatic, Kled et Sejuani ont eu suffisamment de temps pour attaquer par derrière, et Jankos se dirige ensuite vers le dragon des nuages. Et sans attendre, les G2 tentent déjà le Baron, qu’ils prennent à la 20e minute.

Late game

Cette game est courte, les G2 gagnent le teamfight suivant, avançant vers la base adverse, avantagés du buff du Nashor. La confiance est une excellente chose, les G2 le montrent et les Fnatic ne trouvent aucun moyen d’engage un teamfight en leur faveur. Aatrox n’effraie absolument pas, les G2 avancent et prennent le Nexus après 24mn seulement. Une game très intense et parsemée de très beaux plays de la part des deux teams.

Interview post-match de Perkz :

Après leur défaite de la veille, Perkz explique que son équipe était surprise et ne savait définir ce qui s’était passé contre Vitality. Mais aujourd’hui, ils étaient quasiment certains de ne pas perdre cette game contre Fnatic. Leur draft contre VIT ressemblait plutôt à un « cadeau » pour les fans.. La décision à prendre pour chaque draft dépend de quel champion est le plus OP sur chaque lane, mais aussi si le joueur sait parfaitement jouer ce dernier. Perkz parle bien sûr ici de Yasuo Bot, quasiment impossible à jouer en solo Q, on le sait.. « Don’t do it at home » dit-il.

Le mot de la fin :

Les G2 sont de véritables monstres, les picks sont très forts et mobiles, et fight après fight, ils s’imposent en tête du classement, éloignant encore un peu plus les Fnatic de leur perfect split. Aucune team n’est d’ailleurs invaincue, et l’écart se resserre. Pour parler du changement de roster des Misfits, la nouvelle équipe se montre moins efficace qu’en LFL, prouvant ainsi le très haut niveau de ces LEC. On attend donc avec impatience la semaine prochaine, qui aura sans doute encore son lot de frissons..

 

Cet article t’a probablement donné envie de jouer à League of Legends ? Tu peux évidemment le télécharger, et consulter notre article sur le classement de la Ligue Française de League of Legends.mnv