LEC Spring Split Semaine 1

On l’attendait tous, la LEC est de retour dans cette semaine 1 ce vendredi 24 janvier, pile 14 jours après le début de la saison 10 et le ramdam des ranked. Certains d’entre vous le savent peut-être déjà, mais le mercato s’est avéré très surprenant. Des teams se renomment tandis que d’anciennes stars reviennent sur la scène compétitive.. Bref, l’année 2020 ne nous décevra pas. Le match de la semaine à ne pas rater : Fnatic contre Origen. Comme d’habitude, on vous donne le résumé détaillé et l’analyse du match. Ne vous en faites pas, on vous dit tout ça dans l’article qui suit :

Le Mercato, en bref

  • Excel : YoungBuck quitte le coaching de Fnatic pour venir chez Excel.
  • FC Schalke 04 : Le retour de Forgiven est LE changement à noter lors de ce split. Le « senior » de la compétition revient de son service militaire, et nous avons hâte de le revoir jouer.
  • Fnatic : Selfmade remplace Broxah, nouveau Jungler en NA chez Team Liquid. Mithy, ancien joueur Origen, devient le coach des Fnatic !
  • G2 Esports : Pas de changement de roster mais de lane.. Et oui, encore ! Perkz revient au Mid et Caps prend le Bot.
  • MAD Lions : Splyce n’existe plus, car l’équipe s’est renommée MAD Lions, franchise venue tout droit d’Espagne.
  • Misfits : Hans Sama, le visage des Misfits, quitte les piles Duracell…
  • Rogue : …pour rejoindre Rogue !
  • Origen : Un joueur d’Océanie, Destiny, rejoint l’Europe.
  • SK Gaming : Trick reste une 2e année en Europe, après un passage en Corée puis en Turquie.
  • Vitality : Skeanz et Comp, tous deux anciens joueurs LFL, rejoignent la scène de la LEC.

Vendredi 24 janvier

Semaine 1 Jour 1.

Semaine 1 Jour 1.

Samedi 25 janvier

Semaine 1 Jour 2.

Semaine 1 Jour 2.

Score final – Semaine 1

Recap Semaine 1

Recap Semaine 1.

Analyse FNC vs Origen

Picks de Fnatic

  • TOP: Swain
  • Jungle: Qiyana
  • Mid: Diana
  • ADC: Aphelios
  • Support: Braum

Picks de Origen

  • TOP: Gangplank
  • Jungle: Gragas
  • Mid: Leblanc
  • ADC: Xayah
  • Support: Rakan

Picks & Bans

Qiyana/Rumble est open pour contrer Aphelios, mais les Origen décident de prendre Gragas à la place. C’est la première game de Xerxe chez Origen, alors peut-être est-ce un simple pick de confort, c’est à voir.. Les Origen possèdent une très lourde capacité de dive, Diana est un champion très OP en SoloQ, avec un gros pouvoir de teamfight et on voit déjà se dessiner les deux drafts. Les OG prennent Xayah/Rakan, ironique quand on sait que ces champions sont généralement favorisés par les Fnatic. Duo bot très souvent sous-estimé, on reconnait là le caractère de Mithy, à présent coach chez FNC, à savoir quoi prendre et dans quelle situation.

Braum peut bloquer des champions comme Ornn, mais aucune grosse engage de possible. Toujours est-il que Braum peut bloquer les attaques pour son ADC. Bwipo prend son cher et tendre Swain, qu’il joue depuis 2018. Enfin Leblanc est très mobile, pouvant contre-balancer Braum et harceler l’Aphelios des Fnatic. En bref, la draft des Origen semble l’emporter, le 3v3 au bot peut être intéressant, face à un style très SoloQ chez Fnatic, qui en fait une draft très surprenante venant d’eux. Cela donne le ton pour cette semaine 1 de LEC.

Early game

On constate déjà une bonne synergie entre Selfmade et Nemesis. Destiny met un maximum la pression et les deux équipes ne cessent d’avancer puis de reculer. Cette game est lente, ce qui n’est pas rare lors de la 1e semaine de la LEC.. Le dragon des océans est pris à 9mn pour FNC (qui on le rappelle, régénère les HP et le Mana, très utile en early). C’est une game pour le moment très patiente. On peut dès à présent parler du 3v3 dont il était question en picks & bans, le Mid/Jng/Supp des FNC se confronte au bot au Supp/ADC/Jng des OG, Rekkles en chemin mais arrive trop tard. Xayah prend le 1er kill contre Braum à 14mn, au même moment les Origen prennent un kill facile, coinçant Bwipo entre Nukeduck et Alphari.

Fnatic prend son 2e drake, cette fois des nuages, qui donne de la vitesse de déplacement et obtient cet effet du drake infernal à la map. Les Fnatic anticipent un éventuel engage, mais les Origen continuent d’être menaçants sans pour autant vouloir fight. La 1e tourelle tombe au bot en faveur des Origen lors du split push de Gangplank, tandis qu’un 3v3 se joue au mid mais sans teamfight.

Mid game

2e tourelle prise au top pour OG, mais les FNC sont à 5v3 au mid et la tourelle est pour eux. 21mn, fight au drake, mais les Fnatic restent beaucoup trop longtemps. Les Origen en profitent pour prendre le drake, puis ces derniers remportent un teamfight grâce aux lourds dégâts d’Upset avec sa Xayah. Double kill pour lui, contre un kill sur GP pour les Fnatic, leur 1e de cette game. Les Origen tournent autour du Baron, on voit déjà le teamfight arrivé avec une téléportation de Nemesis au mid, mais les OG jouent une game de pression et de vision de map. Mais Destiny ne fait pas attention, et il réussit tout juste à sortir vivant d’un fight dangereux. Pendant que les Origen se focus sur le drake infernal (buff AD/AP), les Fnatic tentent dangereusement le Baron à 27mn, qu’ils réussissent pourtant à prendre (Xerxe reviendra dessus dans l’interview).

Late game

Même avec un avantage d’objectifs pour OG, les Fnatic remontent, mais à 32mn Rekkles ne fait pas assez de dégâts, et les OG prennent toujours plus de kills avec un bon placement d’ulti d’Alphari face à Bwipo. Puis ils se tournent naturellement vers le Baron. On rappelle que les Origen possèdent une âme de dragon infernal, qui leur donne plus d’AD et d’AP comme dit ci-dessus, mais causant une explosion sur les champions ennemis. Les OG restent autour du Baron et les Fnatic en profitent pour remonter au mid, affaiblissant la base adverse, tandis que les Origen contre-attaquent en affaiblissant la base des Fnatic. Mais que se passe-t’il dans cette game !

37mn, teamfight au mid mené par OG, les minions avancent dangereusement dans la base des Fnatic, rejoints par Gangplank. Bwipo renverse Destiny, le nexus Fnatic est exposé, les Origen sécurisent leur 4e drake infernal. Puis à 40mn, les Origen prennent finalement le Baron incontesté par les Fnatic affaiblis. Alphari semble bientôt tomber, mais il résiste et prend un double kill, clôturant  cette game face à Fnatic, dans ce match de la semaine 1 de cette LEC que l’on attendait tant !

Interview post-match de Xerxe :

Qui pourrait se voir décerner le titre de ‘Player of the Game’ ? Le choix est grand pour Xerxe qui hésite entre Alphari, Upset et Nukeduck. Ils ont tous très bien joué, mais il donne la distinction à Alphari. C’était une game lente, clean sans vraiment l’être, mais étant la 1e semaine et surtout le 1e jour de la LEC, les games sont lentes et même ennuyeuses. Mais il pense que tout cela changera dès la semaine suivante. Des erreurs ont tout de même été commises, lors du trade du drake pour les Origen, en même que temps que le Baron pour les Fnatic. Les OG pensaient être safe, en ayant une bonne vision partout, mais se sont laissés surprendre par leurs adversaires.

Xerxe dit être très excité par cette nouvelle aventure chez Origen, surtout après ce bon début, c’est une bonne équipe et il est sûr que 2020 sera une bonne année. Il montrera cette saison encore des ‘crazy picks’ comme à son habitude, et il ajoute que le changement de map avec les âmes de dragons n’est pas si important que ce qu’on croit. Cela rend bien mais il pense que le changement est presque inutile. Enfin, il dit que la meta n’est pas vraiment amusante pour les Junglers, mais insiste sur le fait que les changements d’impacts des dragons n’influeront pas sur leurs drafts.

Le mot de la fin :

C’est ainsi que se termine cette 1e semaine de la LEC de League of Legends, et vous attend chaque semaine dans notre article suivi de compétition. Et souvenez-vous ce qu’a dit Vedius ‘don’t blame the picks, blame the players’.

Vous pouvez revoir les games sur le site officiel de Lolesports, et consulter nos autres articles League of Legends.