Sneaky Yak Studio, un petit nouveau chez les indés !

Spellcaster University est un jeu créé par le studio indépendant Sneaky Yak Studio. Composé d’un frère et d’une sœur, il voit le jour en 2018 à Toulouse. Premier jeu du studio mais certainement pas le dernier puisque les personnes derrière ce jeu ont des idées de jeux vidéo, de sociétés ou encore jeux de rôle plein la tête. De plus, ils ne sont sûrement pas prêt de s’arrêter en s’y bon chemin, surtout quand on voit que des Youtubeurs comme le Joueur du Grenier commence à s’intéresser à Spellcaster University.

On retrouve le jeu sur Kickstarter avec un goal déjà bien dépassé et pas mal de paliers et de contenus en préparation. On ne peut donc espérer que du bon pour ce jeu !

Spellcaster University, comment ça marche.

Dans ce jeu, vous endossez le rôle d’un directeur d’une école de magie, toute neuve, et c’est à vous qu’incombe de la faire tourner. Pour cela, vous allez devoir gérer plusieurs aspects administratifs : le budget, le recrutement des élèves, mais aussi des professeurs, la construction de salle de cours ou autres dortoirs, réfectoire, et même prison (en cas d’étudiants vraiment indisciplinés). Les fans de la saga Harry Potter peuvent se réjouir, vous pouvez choisir le nom de votre école et même créer des maisons pour vos élèves. Du nom de cette dernière aux vêtements que les élèves porteront ou encore les disciplines dans lesquelles ils pourront ou non étudier.

Concernant le gameplay du jeu.

Il est relativement simple encore et permet à tous de se lancer dedans sans crainte d’être submergés. On se retrouve avec un jeu de management plutôt classique, l’écran de jeu est composé de plusieurs sections bien claires et qui permettent de se retrouver facilement.

Pour commencer votre partie, vous devez tout d’abord choisir le lieu dans lequel vous allez construire votre nouvelle école de magie, sans apporter trop de modifications à l’expérience de jeu pour le moment. Il est important de noter que certains (comme le dos de la tortue en pleine mer) rendront l’aménagement des salles plus compliqué dû au manque de place.La tortue géante

Une fois le lieu choisi, la partie commence ! Vous noterez la présence de six symboles, en bas à droite de votre écran. Ils représentent le mana que vous générez grâce à vos étudiants et vous permettent de piocher trois cartes et d’en garder une pour améliorer votre école. Plus vous piochez de carte dans un deck, plus les suivantes vous coûteront des ressources. Vous pouvez donc décider de vous spécialiser dans un ou deux domaines particuliers ou créer un maximum de maison afin de pouvoir générer un maximum de ressources.

Les différentes magies

Une fois les premières salles mises en place et les maisons créées, il est temps pour vous d’accueillir vos premiers élèves ! Vous avez plusieurs choix qui se posent à vous grâce à des options que vous pourrez retrouver en consultant les grimoires et autres registres présents dans le bureau du directeur (en bas à gauche de l’écran). Vous pourrez décider de filtrer ou non les candidatures selon l’intelligence des étudiants, s’ils sont riches ou non, rendre les repas gratuits ou vegan, augmenter la paye des professeurs ou la diminuer. Bref, le nombre d’options à gérer vous permet de faire ce que vous voulez et de mener votre barque tranquillement.

Une fois que vous avez fait un premier cycle d’étudiant, vous allez voir un peu de temps s’écouler avant que les suivants arrivent. Vous pourrez alors acheter d’autres cartes, gérer vos relations avec les différentes factions présentes sur la carte avec vous au moyen de cochon d’inde et évidement voir à quelles destinées se réservent vos étudiants en fin de cursus scolaire.

Une pléthore de destin !

Du simple villageois, au rôle d’archi-mage en passant par les aventuriers et les sbires, vos étudiants vous apporteront un retour sur investissement rentable (par exemple, les mages de village vous octroient 15 points dans toutes les ressources) ou pas du tout (ils peuvent tout simplement mourir, voilà). Il est possible de relancer le destin si vous n’êtes pas satisfait de ce dernier pour vos étudiants et certaines salles comme celle du conseiller d’orientation vous permettront de débloquer des destins supplémentaires pour vos élèves. Il va sans dire que si vous voulez que ces derniers jouissent d’un destin exceptionnel, il est important de bien gérer l’école, les professeurs et de s’armer d’un peu de patiente. Puisque vous n’allez sûrement pas réussir à faire sortir de votre école Alina Starkov, Albus Dumbledore ou encore Gandalf le Gris dès la première session de jeu.

Le chapitre se termine quand le Seigneur du Mal retrouve ses pleins pouvoirs, c’est à dire quand la barre en haut de votre écran est complètement remplie. La, c’est tout simplement la panique dans votre école, vous devez fuir devant le vilain méchant qui vient pour claquer des truffes. Un écran apparaît pour vous informer des destins de tous les élèves restants, même ceux qui n’ont pas encore fini leur étude. Alors attendez à pas mal de destin banal, pour ne pas dire un peu naze.  Après cette étape, vous allez recevoir bonus et malédictions qui influenceront la suite de votre partie.

Vous souhaitez devenir le prochain directeur d’une école de magie ?

Si ce jeu vous intéresse, vous pouvez le retrouver sur Steam pour 20.99e. Le jeu est encore en accès anticipé et le prix est correct pour un jeu qui promet un contenu grandissant mais déjà bien fourni. Les graphismes cartoonesques sont très agréable à l’œil et les références sont rigolotes (j’ai adoré l’appareil à fondue de Xar-Tsaroth).

Le jeu peut sembler répétitif mais il faut encore une fois garder en tête qu’il est en accès anticipé et risque de recevoir une pléthore de contenu dans les prochaines semaines ou mois.

Je l’ai déjà acheté et je trouve que c’est un excellent jeu pour se détendre. Simple de prise en main, il n’y a que peu de difficulté et j’ai vite pris goût à customiser mes maisons. A noter aussi que la re jouabilité est quand même présente puisque vous pouvez choisir différents types de builds concernant les decks ou l’emplacement sur lequel vous allez bâtir votre école.

 

 

Retrouvez d’autres articles sur le site web PCS !