LEC Summer 2020 • Playoffs

Après 8 semaines de lutte acharnée lors de la saison régulière, l’heure est venue de déterminer le champion d’Europe. Entre remontée fantastique et domination, les équipes qualifiées ont su assurer le spectacle. De Rogue à Schalke en passant par Mad Lions, G2, Fnatic et SK, le niveau des équipes qualifiées en playoffs n’aura jamais été aussi élevé. Ces playoffs du LEC Summer Split 2020 sont d’autant plus importants qu’ils ne donnent pas seulement accès au titre de champion d’Europe, mais ils permettent aussi à quatre équipes de se qualifier aux championnats du monde.

Le format est le même qu’au Spring Split. Les quatre équipes les mieux classées sont dans la partie haute du tableau. Les 5e et 6e de la saison régulière sont directement placés dans la partie basse. Cela ne leur laisse pas de seconde chance en cas de défaite, contrairement aux autres équipes. On retrouve donc Rogue, Mad Lions, G2 et Fnatic dans la partie haute et SK et Schalke dans la partie basse. Rogue ayant fini premier de la saison régulière, ils ont pu choisir leur adversaire du premier tour. Les demi-finales de « l’upper bracket » seront donc FnaticRogue et Mad LionsG2. Les gagnants de ces matchs s’affronteront pour une place directe en finale tandis que les perdants affronteront le gagnant de SchalkeSK.

Les enjeux

Après les changements de règles instaurés par la LEC, les playoffs du Summer Split sont devenus l’unique moyen de se qualifier aux championnats du monde. Parmi les six équipes qualifiées, trois iront aux championnats du monde et une devra d’abord passer par des playins. Ce nouvel enjeu vient s’ajouter à celui déjà présent auparavant de titre de champion d’Europe d’été.

Des playoffs à 3 étages

Dominateurs toute la saison, Rogue et Mad Lions semblent être, avec G2, les trois grands favoris pour le titre. Ces équipes ont affiché un niveau de jeu supérieur aux autres, que ce soit dans la macro ou dans les mécaniques. Elles semblent être les plus à même de défendre les chances européennes à Shanghai. Ce ne sera donc pas une surprise si elles venaient à se qualifier toutes les trois pour les championnats du monde.

Un peu derrière se trouve Fnatic. Les coéquipiers de Rekkles, mis en difficulté plusieurs fois durant la saison régulière, sont néanmoins parvenus à se qualifier. Équipe historique de la LEC et vainqueurs sept fois de celle-ci, Fnatic reste une équipe à ne pas sous-estimer. De plus, des rumeurs de changements concernant la midlane et le support devrait motiver les joueurs à se surpasser. En effet, après une saison moyenne, Hylissang et Nemesis pourrait faire l’objet de remplacements pour permettre à Fnatic de revenir sur le devant de la scène.

Enfin, Schalke et SK sont les deux dernières équipes de ces playoffs. Les deux petits poucets ont su se qualifier mais leur niveau de jeu semble inférieur aux autres équipes. Cependant, elles restent des équipes dangereuses qui pourraient créer la surprise.

SK GamingSchalke 04 : Vendredi 21 août 18:00

Premier match de ces playoffs, on voit s’affronter deux équipes que l’on ne pensait pas forcément arriver jusque-là. En effet, sur le papier, Schalke et SK font sûrement partie des équipes les plus faibles de la LEC. Toutefois, en empruntant des chemins différents, les deux équipes ont su gagner leur place dans ce « Final 6 » du championnat. Pour SK, cette qualification vient récompenser des résultats constants lors de la saison régulière. Malgré une équipe jeune et composée de plusieurs rookies, ils ont su accrocher des grosses équipes (une victoire contre Rogue et une contre Mad Lions). Du côté de Schalke, leur qualification tient du miracle. En effet, après cinq semaines, les bleus et blancs accumulaient un total de dix défaites pour seulement une victoire. Cependant, une victoire contre G2 va les relancer et mettre en marche le « Miracle run » des Schalke 04. Inarrêtables, ceux-ci paraissent métamorphoser. Aucune équipe n’est en mesure de les arrêter, pas même Rogue et Mad Lions pourtant si forts tout au long de la saison. L’équipe allemande va combler son retard grâce à sept victoires consécutives. Grâce à celles-ci, les Schalke ont pu décrocher la 6e et dernière place qualificative des playoffs du Summer Split.

Du côté de la confrontation entre les deux équipes, pas de place à l’erreur. Comme expliqué ci-dessus, le perdant de cette rencontre sera éliminé de la compétition. Ici, léger avantage à SK qui mène deux victoires à zéro lors de ce Summer Split face aux Schalke. Cependant, ils devraient avoir du mal à leur résister si les bleus et blancs affichent le même niveau que celui montré lors de la fin de la saison régulière. Gillius et ses coéquipiers ont donc l’avantage de la dynamique mais sera-t-elle suffisante pour maintenir le Miracle Run des Schalke 04 ? La réponse sera donnée Vendredi soir sur la chaîne d’O’Gaming.

G2Mad Lions : Samedi 22 août 17:00

Sans doute le match avec le niveau le plus élevé, ce G2Mad Lions promet d’être spectaculaire. Bien plus qu’un affrontement entre deux équipes, il s’agit là d’une réelle opposition entre les rois d’Europe et l’équipe la plus pressentie pour leur succéder. Emmenée par la fougue de ses rookies, Mad Lions ne cesse d’impressionner. Déjà prometteurs lors du Spring Split, ils avaient été la première équipe européenne à battre G2 en B05 lors des playoffs de printemps. Les Lions ont su confirmer lors de la saison régulière du Summer Split. Auteurs d’une très bonne saison, ils ont laissé filer la première place lors de la dernière journée au profit des Rogue. Portés par de fortes individualités, Mad Lions semble être l’équipe européenne la plus prometteuse. Indicateurs de cette force, les Lions comptent deux joueurs parmi les cinq de l’équipe All-Star du split en les personnes de Shadow et Kaiser.

Néanmoins, cela ne sera sans doute pas suffisant pour dépasser leurs adversaires du jour. Les G2, après un début de split en demi-teinte, semblent s’être retrouvés. Après des victoires face aux Rogue et aux Fnatic, G2 montre à nouveau l’étendue de son jeu. Emmenés par un très bon Caps, G2 doivent à nouveau montrer qu’ils sont les rois d’Europe alors que leur place sur le trône n’aura jamais été si fragilisée. Qui des anciens rois ou de leurs nouveaux princes va gagner ? La réponse sera sur O’Gaming samedi soir.

FnaticRogue : Dimanche 23 août 17:00

Dernier match de ces playoffs, ce FnaticRogue n’en est pas moins prometteur. Après un très bon split maîtrisé de bout en bout, les Rogue ont su ne pas craquer lors de la dernière journée. Cela leur a permis de finir premiers et donc d’avoir le choix quant à leur adversaire lors du premier tour des playoffs. Ceux-ci ont décidé d’affronter Fnatic, auteurs d’un split en deçà des attentes. La rencontre semble déséquilibrée sur le papier tant le niveau de Fnatic a été faible lors de la saison régulière. Les joueurs ont tenté de nouveaux champions (Rekkles sur Soraka) sans grande réussite. Mais bien plus que de simples essais ratés, c’est le niveau de certains joueurs qui pose problème. Hylissang passe de plus en plus à côté de ses parties, et le niveau de Nemesis ne correspond pas aux attentes de son staff. Ces deux joueurs sont, d’après les rumeurs, sur la sellette. Ces playoffs devraient être leur dernier tournoi si Fnatic ne se qualifie pas aux worlds. Cela devrait surmotiver les joueurs, donc changer le visage de Fnatic.

De plus, l’opposition entre Hans Sama et Rekkles devrait être spectaculaire. Emblématiques ADC de la LEC, les deux font partie de ce que l’Europe propose de mieux en botlane. Cependant, même si Rekkles était au-dessus d’Hans Sama ces dernières années, la tendance semble s’inverser. En effet, Hans Sama a été l’auteur d’une très bonne saison permettant à Rogue de dominer. Qui de Rekkles ou de Hans Sama prendra le dessus sur l’autre ? La réponse sera sur O’Gaming dimanche soir !

Retrouvez tous nos articles sur LEC Summer 2020 • Playoffs ici !