La structure nord-américaine Team Solo Mid a annoncé avoir signé un partenariats de 210 millions de dollars avec la société FTX, une plateforme d’échange de cryptomonnaie, et devient TSM FTX.

Ce partenariat prendra place sur dix ans. Conséquemment, 21 millions de dollars iront dans les caisses de TSM chaque année. Il s’agit du plus gros partenariat jamais réalisé dans le monde du jeu électronique. Un changement de nom rappelant celui de la structure Damwon (l’équipe championne de la World Cup League of Legends 2020) avec le constructeur de voiture Kia.

Qu’est ce que FTX ?

FTX est une bourse d’échange de cryptomonnaie. C’est une des plus respectées et innovantes. La société pèse en 2021 plus de 20 milliards d’euros. Elle s’investit énormément dans le développement de la cryptomonnaie et les produits dérivés liés à la blockchain comme les NFTS (Non fugible token,ex : les lamasticards du streamer Corobizar ou les skins sur CS GO). La société s’efforce d’être assez stable pour être utilisée par d’autres sociétés du commerce international.

Une stratégie d’expansion

Grace à ce partenariat, TSM FTX a prévu une stratégie d’expansion à l’échelle mondiale. La structure a prévu de se lancer dans les jeux mobiles et d’ouvrir des bureaux dans les quatre coins du monde, notamment en Asie, en Europe et en Amérique du Sud. A cela s’ajoute un renforcement des infrastructures déjà présentes et du Coaching staff afin de mieux développer les talents de l’équipe. TSM distribuera aussi différentes cryptomonnaies à ses joueurs et employés. On imagine que de la crypto pourra aussi être versée en guise de salaire. Qui sait, peut-être verra-t-on Showmaker jouer en LCS ?

Un stop de Riot

Riot a malheureusement interdit à TSM d’utiliser le nom de son nouveau sponsor dans les compétitions de ses jeux : League of Legends et Valorant.

Le partenariat entre FTX et TSM a malgré tout été approuvé par Riot et ne viole aucune règle de sponsoring. Certains sponsors comme des marques d’alcool, de pornographie, de trading et/ou de jeux d’argent sont soumis à des restrictions, et la marque FTX tombe malheureusement dans l’avant dernière catégorie.

En conséquence, les joueurs ne seront pas autorisés à porter les maillots FTX. Le nom de la société d’échange de cryptomonnaies n’apparaîtra pas dans les compétitions de Riot. Les joueurs de LOL ou Valorant auront toutefois le droit d’afficher le nom de FTX en stream et sur leurs réseaux sociaux.

S’ouvrir au grand public

La société FTX multiplie depuis 2020 les coups de comm. Elle aurait en effet racheté le nom de l’American Airlines Arena, maison de l’équipe de NBA des Miami Heat, pour la renommer la FTX arena pour 135 millions de dollars.

FTX a également organisé la FTX Crypto Cup, une compétition d’échecs réunissant les meilleurs joueurs du monde. Finalement, le champion du monde Magnus Carlsen a remporté la compétitions ainsi que le cashprize de 60 000 dollars et 0,6 bitcoin (5 200 euros actuellement).

Magnus Carlsen wins FTX Crypto Chess Cup – Chessdom

Le but de FTX est clairement de se faire connaître et surtout d’intéresser le grand public en visant la jeune génération des 18-25 ans particulièrement intéressée par le trading.

Si vous souhaitez investir dans le trading de cryptomonnaies, n’hésitez pas à consulter l’actu crypto présentée sur notre site et rédigée par mon collègue Sparrow.