Prévu pour le 14 juin prochain, le dernier DLC de Total War Warhammer II intitulé « The Silence and the Fury » s’accompagnera aussi d’une mise à jour et d’un ajout de contenus gratuits pour tout possesseur des deux jeux Total War Warhammer.

The Silence and the Fury

Le DLC The Silence and the Fury verra l’ajout de deux nouveaux seigneurs légendaires. D’un côté le Skink caméléon Oxyotl, un combattant homme-lézard passé maître dans l’art de la furtivité et de la guérilla ; de l’autre côté, pour la faction des Hommes-bêtes, Taurox le taureau d’Airain, un monstre dont la peau est devenue métallique suite au meurtre d’un démon. Cependant, à la manière du héros grec Achille, il existe sur sa gorge un endroit précis où la peau est vulnérable et que la pointe d’une flèche (ou d’une fléchette) peut percer. Il a été guidé par les Dieux du Chaos dans les jungles de Lustrie afin d’exercer un rituel lui permettant d’éliminer cette faiblesse et d’être invincible. Il incombe à Oxyotl de l’arrêter.

Avec ce DLC s’accompagne aussi de nouvelles unités Hommes-lézards et Hommes-bêtes. Le trailer nous montre plusieurs unités monstrueuses comme le terrifiant Jabberslythe, une espèce de Manticore monstrueuse, ainsi qu’un Ghrogon, un minotaure gigantesque à quatre bras. Les Hommes-lézards se verront gratifiés de Coatl, d’immenses serpents ailés pouvant canaliser les vents de magie, et de Troglodon, de grands dinosaures venimeux. De nouvelles unités plus classiques viendront s’ajouter comme des Skinks équipés de sarbacanes explosives. Reste à savoir s’ils seront uniques à la faction d’Oxyotl ou étendus à toute la race Homme-lézard.

La faction des Hommes-bêtes étant exclusive à Total War Warhammer I, il semblerait que Creative Assembly offre le moyen aux possesseurs du DLC de jouer une faction Hommes-bêtes sans avoir à acheter ce premier volet.

Du nouveau pour les nains

Un nouveau seigneur légendaire gratuit

Thorek Ironbrow — Total War Forums

Les nains se verront gratifiés d’un nouveau seigneur légendaire gratuit, le maître des runes Thorek tête en Fer. Celui-ci aura pour objectif de chercher des artefacts éparpillés à travers le monde permettant de forger de puissantes pièces d’équipement ou runes. En empire mortel, Thorek commencera dans les montagnes du nouveau monde proche de Krok-Gar et de Queek. Il devient le seul nain pouvant participer à la campagne de l’œil du Vortex, cette fois son départ sera situé en Lustrie.

Une faction avec beaucoup de défauts

Autrefois l’une des campagnes les plus simples à jouer lors de la sortie de Total War Warhammer I, les nains ont peu, voire pas bougé, tandis que leurs voisins n’ont cessé de gagner en puissance. Les nains sont pris en étau face aux Vampires, aux Skavens et surtout par les Peaux-vertes. Ils sont faibles en début de campagne, les unités d’artillerie ne sont pas encore présentes. La croissance des villes naines est faible et surtout, l’économie n’est pas encore pleinement développée. Il faut beaucoup d’or pour construire une armée naine car leurs unités sont aussi qualitatives que coûteuses.

Un rework des runes et des rancunes

 

Total Fantasy – Rétrospective sur Total War : Warhammer I & II (2016-2020)

Un système de forge plus complet

La future mise à jour permet aux nains de revenir sur le devant de la scène grâce au rework du système de runes, une magie exclusive aux nains. Déjà, elles sont beaucoup plus nombreuses. Les personnages utilisant des capacités runiques auront accès à de nouvelles compétences. Les runes peuvent maintenant être craftées en temps qu’objets dans la forge des nains et pourront être assignées en tant qu’objets à vos héros ou seigneurs.

Attention, contrairement à la magie traditionnelle, les runes ne peuvent pas être utilisées à répétition. Une fois que votre personnage a utilisé une rune, ses autres runes se verront verrouillées par un long cooldown (au moins 60 sec). Pour finir, il existe désormais des bannières runiques assez rares permettant d’offrir des capacités à vos unités. Cela peut varier d’un simple boost d’armure ou d’attaque à la possibilité de transformer les projectiles de l’unité en projectiles explosifs.

Le système de rancune a aussi été repensé pour être moins punitif. Des rancunes accomplies offriront des bonus d’ordre public, de croissance et d’or, tandis que des rancunes non remplies permettront l’apparition d’unités de tueurs et de tueurs de Géant, ainsi que des bonus en bataille.

Du très lourd pour les hommes bêtes

Des unités gratuites

Il est difficile d’admettre qu’une faction censée incarner la peur, la rage et la bestialité enfouies profondément dans l’esprit des hommes se fasse autant martyriser. En campagne, les Hommes-bêtes sont rarement une menace. Leur faiblesse n’en fait rien de plus qu’une épine dans le pied ou bien de l’xp bonus pour vos personnages.

La cause d’une telle déchéance peut être incombée à un système de harde dépassé et très contraignant. La majeure partie des factions du monde de Total War possède des villes desquelles elle tire des revenus lui permettant une certaine stabilité économique à même d’entretenir ses armées. Dépourvues de territoire et de ville, les hardes compensent par un grand bénéfice post-bataille. Les Hommes-bêtes souffrent de trois problèmes majeurs : leurs ennemis que sont les Hommes lézard, les Elfes et surtout l’Empire sont en campagne les factions les plus puissantes du jeu. Une fois une ville prise puis rasée, les villes sont trop facilement reprises par l’IA, rendant l’annihilation d’une faction lente et laborieuse.

Le rework corrige ces trois problèmes. Désormais, toutes les unités Hommes-bêtes sont gratuites au recrutement et à l’entretien. Vous serez désormais libre d’envoyer la chair à canon sans avoir à vous inquiéter des finances. L’or disparaît pour faire place à une nouvelle monnaie : « l’effroi ». Vous pourrez toujours créer des bâtiments de recrutement dans votre harde mais en un seul exemplaire. Il vous faudra accéder au tableau des récompenses de l’effroi et dépenser de cette même monnaie pour acheter plusieurs exemplaires.

Il vous sera également possible d’acheter de puissants objets et de recruter de nouveaux seigneurs et héros

La Pierre de Harde et le chaman Bray

Cette mise à jour s’accompagne d’une autre nouveauté : la pierre de harde. Cette nouvelle fonctionnalité à deux objectifs. Le premier est d’empêcher la recolonisation des ruines par l’IA. Le deuxième est de nous accompagner dans notre mission de destruction à travers divers bonus. Le fonctionnement est simple en début de campagne : le joueur dispose d’un éclat de pierre des Hardes. Celui-ci peut être consommé après la destruction d’une ville adverse afin d’ériger une pierre de harde qui prendra la place de la ville détruite.

La pierre de harde agit comme une colonie. Des bâtiments peuvent être construits et contiennent une garnison. Attention, les bâtiments constructibles apporteront des bonus à vos unités mais ne vous apporteront pas d’effroi. La pierre de harde sert de colonie mais n’a pas vocation à agir comme source de revenu. Une fois érigée, celle-ci aura pour effet d’augmenter la corruption Chaotique aux alentours. Une fois un certain nombre de villes rasées, il vous sera possible de réaliser un rituel qui empêchera la recolonisation des villes proches de la pierre de harde par l’IA.

Un nouveau type de seigneur, le chaman Bray, fera aussi son apparition. Il s’agit d’un seigneur de type lanceur de sort apportant également de puissants boosts à son armée. Le chaman Bray peut aussi être équipé d’un char faisant de lui un décent combattant de mêlée, à condition d’éviter l’encerclement.

Les Ogres

Les Ogres font leur apparition dans Total War Warhammer II à la surprise générale. Bien que cette race soit attendue en tant que faction pour Total War Warhammer III, les Ogres seront présents en qualité de mercenaires recrutables par toutes les factions du jeu. Il arrivera que des mercenaires ogres apparaissent sur la carte. Il suffit que votre armée aille à leur contact pour que les Ogres proposent leurs services. Attention, vous ne pourrez pas créer des armées uniquement constituées de mercenaires Ogres. Chaque rencontre ne permet d’obtenir que deux à trois unités, donc de quoi compenser les lacunes de votre armée.

 

 

Ogre mercenaries are coming free to Total Warhammer 2, with more to come | PCGamesN

Un guerrier Ogre

En bataille, les Ogres sont une infanterie monstrueuse particulièrement efficace mais faiblement protégée, donc attention aux projectiles. Il existe quatre unités Ogres :

  • les Ogres normaux ;
  • les Ogres à armes jumelles efficaces contre l’infanterie ;
  • les Ogres « mangeurs d’hommes » équipés d’énormes marteaux efficaces contre les unités larges et les gros monstres, ou de pistolets ;
  • la cavalerie Férox, une unité de cavalerie puissante. Ils sont perce-armure et efficaces contre à peu près n’importe quoi.

Conclusion

C’est un excellent ajout de contenus que nous offre Creative Assembly en attendant Total War Warhammer III qui devrait sortir en fin d’année. Il devient à nouveau possible de jouer les nains et les Hommes-bêtes. Le up de cette dernière faction devrait aussi créer un vent de fraîcheur face aux ennemis de l’empire. Nul doute que les Hommes-bêtes deviendront un allié de choix pour les futures campagnes, de quoi mettre un bon coup de pied dans la carte.

Pour plus de contenus jeux vidéoludiques ou esportifs, n’hésitez pas à consulter les autres articles présents sur notre site.