Esport flashback : le backdoor d’xPeke

Dans toutes les disciplines il existe des moments dont nous souviendrons toute notre vie. Que ce soit une première finale gagnée, une défaite amère ou encore une histoire magique. L’esport n’est pas une exception à cela. Avec la multitude de jeux compétitifs, nous pouvons retrouver un nombre incroyable de moments qui restent gravés dans nos mémoires. Aujourd’hui, je vous propose de m’accompagner dans ce premier numéro d’Esport flashback et revivre ensemble d’un des premiers plays intemporel de League of Legends : le backdoor d’xPeke.

 

Le contexte

                Les IEM Global Challenge Katowice 2013

Les IEM Katowice forment la quatrième étape dans une saison esportive. A l’époque League of Legends n’a pas encore la scène esportive que nous lui connaissons aujourd’hui, et beaucoup d’équipes participent encore à des tournois comme les Majors afin d’affronter les meilleures équipes du monde.

Nous retrouvons alors huit équipes qualifiées pour les phases de groupe : les Corées Azubu Blaze et Frost, les Européens sont représentés par Gambit Gaming, MeetYourMakers, Fnatic, SK Gaming et Absolute Legends, une seule équipe NA aura réussi à atteindre ce stade de la compétition Team Curse.

Et c’est dans le groupe B, composé des Oranges et Noirs, des Blazes, de SK Gaming et d’Absolute Legends que l’histoire va s’écrire.

                Deux rivaux

Fnatic et SK Gaming sont des grands noms de la scène esportive sur League of Legends. Souvent dans le haut du panier avec des équipes comme Gambit Gaming ou Lemondogs. Mais elles sont aussi les équipes qui ont en leur sein deux rivaux : Enrique « xPeke » Martinez et Carlos « Ocelote » Santiago, midlaner de leur équipe respective.

Ces deux joueurs se connaissent bien, se sont affrontés régulièrement et les deux joueurs se respectent en dehors de la Faille de l’Invocateur. Mais une fois la partie commencée, plus de pitié, les deux sont d’énormes compétiteurs et veulent absolument gagner. De plus, les deux équipes sont à 1-1 dans les phases de groupe avant de se jouer. L’équipe qui remporte le match a le droit de participer au bracket final.

Esport xPeke backdoor

xPeke et Ocelote, rivaux mais respectueux l’un envers l’autre

Le backdoor

                Une partie dispute

La partie est âprement disputée. Les deux équipes se sont rendues coups pour coups et aucunes ne semblent vouloir relâcher son attention au risque de voir l’autre en profiter.

La game est lancée depuis bientôt 55 minutes et malgré une avance aux golds pour SK Gaming, quasiment tous les joueurs ont réussi à remplir complètement leur inventaire. On voit même des items sur les supports et pas seulement des wards.

Après avoir réussi à repousser une offensive de l’équipe allemande au prix des trois inhibiteurs, Fnatic réussit à prendre deux kills et donne la chance au reste des coéquipiers d’Ocelote.  Et malgré la mort de leur jungler, les mates d’xPeke décide de push la midlane en espérant pouvoir finir la partie. Et malgré une infériorité numérique, SK arrive à repousser l’offensive après la destruction d’un inhibiteur et des deux tourelles protégeant le Nexus. nRated et sOAZ sont tombés côté Fnatic et quasiment tout le reste des autres joueurs est bas en point de vie. Chassés par Ocelote et obligé de reculer, il semble que la partie soit dans les mains de SK Gaming. Il faudrait un miracle pour que Fnatic puisse remporter la victoire.

C’est à ce moment qu’xPeke décide de passer à l’action. Il sait que s’il ne fait rien pour détourner l’attention de SK Gaming, ces derniers vont simplement chasser le reste de son équipe jusqu’au Nexus et le détruire. Il décide alors d’utiliser sa téléportation pour se rendre dans la base adverse et essayer de faire tomber le Nexus adverse.

Son champion, Kassadin, est capable de se téléporter sur une courte distance grâce à sa capacité ultime. Cette dernière a un temps de rechargement court mais est coûteuse en mana, elle permet quand même à Kassadin de bénéficier d’une mobilité largement supérieure aux autres champions, surtout à cette époque.

Il va contraindre deux joueurs de SK Gaming à revenir dans leur base pour essayer de le stopper. Mais c’est trop tard, il est déjà en train d’attaquer le Nexus et Kev1n et hyrqBot n’ont pas moyen de l’en empêcher, la mobilité de Kassadin est bien trop grande.

A la 57 minute, le dernier coup de lame tombe sur le Nexus, ce dernier s’effondre en même temps que SK Gaming et les Fnatics exultent ! Après une partie de près d’une heure ils remportent la victoire. Grâce à cela, ils peuvent accéder au bracket final.

Esport xPeke backdoor

La joie chez les Fnatics, qui peuvent continuer l’aventure

Cette action restera à jamais gravée dans les mémoires de joueurs déjà présents sur le jeu à l’époque comme l’un des premiers véritables moments d’anthologie.

Nous verrons une prochaine fois un nouveau flashback de l’esport.

 

Si nos articles vous plaisent, vous pouvez en retrouver en suivant ce lien !