Avertissement : beaucoup des joueurs annoncés n’ont, pour l’instant, que des accords verbaux de la part des structures en question, et certains joueurs risquent de changer. Si vous souhaitez en savoir plus sur un joueur de la LEC en particulier, chaque nom renverra vers une page Wikipédia décrivant sa carrière et son profil.

Plus de trois mois après la fin de la saison d’été 2021, et quelques semaines après la fin de la grande finale des Worlds ayant vu le couronnement de Edward Gaming, la LEC ne connaît pas le repos. Puisque les matchs reprennent en janvier, il est temps de faire place au mercato. Pendant cette période, personne n’est épargné : les équipes ayant connu une mauvaise saison doivent trouver et recruter les meilleurs joueurs possible. Pendant ce temps, le haut du tableau doit garder ses pépites et les empêcher de partir vers un concurrent, ou PIRE, traverser l’Atlantique et céder au doux chant des sirènes de la LCS.

Team BDS pioche chez Karmine et Schalke 04

Ce sont les nouveau venus dans la ligue européenne après avoir racheté le slot du FC Schalke 04. Team BDS aurait décidé de piocher allégrement chez la Karmine Corp pour son roster LEC. Un excellent choix pour ramener de la hype et des fans de la Karmine vers la structure en attendant que celle-ci acquière un spot en LEC en 2023 (j’y crois).

Team BDS hérite du midlaner français NUCLEARINT et du support croate Limit, ayant tous les deux joué sous les couleurs de Schalke la saison passée.

La structure suisse aurait donc fait l’acquisition de l’ADC anglais xMatty et du jungler polonais Cinkrof. De plus, elle aurait un accord verbal avec Fnatic sur le transfert d’Adam.

Grabbz, ancien head coach des G2 esport pendant leurs derniers segments, ainsi que son head analyst Duffman, ont été recrutés pour coacher cette team très prometteuse.

G2 : les samouraïs recrutent des rônins

Habitué à recruter les meilleurs joueurs de la LEC, cette année, G2 se tourne vers les ERL pour remplacer sa botlane. Alors que Rekkles part chez la Karmine Corp, au plus grand bonheur des fans, Mikyx a annoncé n’avoir pas trouvé d’équipe pour à temps et va développer son stream. Des rumeurs attestent qu’il devrait s’envoler pour l’Amérique l’année prochaine mais ce ne sont encore que des rumeurs.

G2 alignera Flakked, l’ancien ADC pour l’équipe académique des Mad Lions. Afin de l’accompagner, G2 aurait recruté notre belge national (oui oui) Targamas, ancien support de la Karmine Corp. Bien que le niveau de Targamas ne soit plus à prouver, notamment après avoir remporté deux fois les Eumasters, Flakked, lui, est un inconnu pour qui ne regarde pas la ligue espagnole. Son équipe n’a pas réussi à se qualifier aux EUmasters cette année, mais il aurait convaincu G2 grâce à une excellente performance pendant les try outs.

Ce n’est un secret pour personne, l’ancien toplanner de Schalke 04, Broken Blade « The TOP FATHER », se fait courtiser depuis la fin du dernier split par G2. Possédant un excellent niveau, un titre de champion des LCS et ayant l’avantage d’être Free Agent (donc pas de rachat de contrat à négocier), BrokenBlade est un remplaçant tout trouvé à Wunder qui avait sous-performé pendant le dernier split.

Dylan Falco, ancien head coach de FC Shalke 04, aura la lourde tâche de transformer cette équipe mêlant rookies et vétérans en une dream team inarrêtable à même de remporter les Worlds. Pour se faire, il sera aidé du français Romain Bigeard, ancien manager d’Optic Gaming et d’Unicorn of love. Il revient directement dans la compétition après trois ans de service auprès de l’équipe business et développement de Riot Games.

Astralis : ça manque d’ambitions

Héritier de la légendaire équipe d’Origen, Astralis n’a pas brillé pour sa 1ère saison de LEC : 9e au spring split, 7e à égalité au summer split. On aurait pu attendre mieux de la structure légendaire de Counter Strike.

Astralis a donc mis la main sur le danois Kobbe, l’ancien ADC de Missfits ayant montré une relativement bonne performance la saison passée.

Oliver 'Dajor' Ryppa New Midlaner LEC

N’ayant pas renouvelé le contrat de MagiFélix, c’est l’allemand Dajor, anciennement midlanner pour Fnatic Rising, qui a été choisi. C’est un véritable speedrun proposé par le joueur car il ne lui a suffi que d’une moitié de split pour accéder à la LEC. Il semblerait que sa performance pendant les Eumasters ait convaincu le coaching staff.

Même si l’on peut féliciter son parcours, force est de constater que le roster d’Astralis n’est pas très séduisant comparé à leurs rivaux. Ces paroles n’engagent que moi mais nous sommes en droit de nous attendre à mieux de la part d’une structure aussi compétente qu’Astralis, surtout qu’xPEKE est toujours un membre décisionnaire de l’organisation. Il semblerait qu’Astralis ait décidé de tout miser sur CS:GO quitte à mettre la scène de LOL au 2nd plan. La ligue européenne étant une ligue fermée, Astralis peut se permettre de ne prendre aucun risque, quitte à ne créer aucune hype. Je peux sembler assez dur envers Astralis mais on parle de la LEC. Les équipes se battent pour obtenir une place en World Cup et je ne crois pas qu’Astralis ne soit décidé à vraiment rentrer dans la compétition.

Rogue exporte outre Atlantique

Pour remplacer Hans sama, vendu à la structure Team Liquid qui a décidé de construire une véritable Dream Team, Rogue a décidé de sortir le grec Comp de son rôle de Sub pour l’équipe Vitality. L’occasion pour lui de reprendre du temps de jeu.

Suite au départ du MVP Inspired pour l’équipe d’Evil Geniuses, Rogue a surpris cette année en important le jungler coréen Malrang, sub pour les anciens champions du monde Damwon Gaming Kia. Un choix assez triste lorsque l’on voit les nombreux talents des ERL.

Mad Lions : garder le cap à tout prix

Mad Lions a connu une année incroyable en réussissant à détrôner la vieille garde de l’Europe et à réaliser un back-to-back en remportant le spring et le summer split. Cependant, et nouvelle saison oblige, l’organisation a dores et déjà annoncé des changements dans sa linup avec deux nouveaux joueurs provenant des ERLs.

Mad Lions a annoncé la venue du midlanner de l’équipe Berlin international gaming, Reeker, ainsi que l’ADC de l’équipe académique de SK Gaming, Unforgiven. Les postes de jungler, top et support seront remplis par les mêmes joueurs.

Pour plus de contenus jeux vidéoludiques ou esportifs, n’hésitez pas à consulter les autres articles présents sur notre site. La partie 2 arrivera courant de la semaine prochaine.