Les Animes Isekai

Il est aujourd’hui difficile de regarder des animes sans connaître le genre Isekai. Si je vous dis No Game No Life ? Log Horizon ? Ou le plus connu d’entre eux… Sword Art Online ? Ce qui lie tous nos personnages principaux, c’est le passage du monde réel à un monde parallèle, généralement celui d’un jeu vidéo ou d’un monde fantastique.

 Image tirée de l'anime Sword Art Online

***

Le terme « Isekai » signifie « Autre monde« , est un genre de la fantasy et regroupe tous les animes/mangas ou dramas dont le héro est invoqué dans un monde fantastique, que ce soit par le biais de casques de réalité virtuelle ou par des explications plus farfelues les unes que les autres. Certains ont la chance de connaître l’univers dans lequel ils sont propulsés, d’autres… Pas du tout !

Si le genre s’est popularisé ces dernières années, voyant les animes et mangas de ce genre se multiplier depuis la sortie de Sword Art Online en 2012, c’est probablement parce que ce genre offre aux gamers la possibilité de rêver à une immersion totale dans leur monde rêvé.

Mais loin d’être une aubaine, cela s’avère généralement dangereux pour les héros, qui se retrouvent à devoir accomplir des prouesses pour un monde qui n’est pas le-leur.

Je vais vous présenter trois animes que j’ai particulièrement apprécié dans le genre.

Log Horizon

Log Horizon est tiré du Light Novel de Mamare Tõno. Il nous plonge dans le monde de Elder Tale, le MMORPG incontournable du monde de nos héros. Cependant, à la sortie de sa douzième extension, des milliers de joueurs japonnais à travers le monde connectés lors de la mise à jour se retrouvent plongés dans leur jeu. Piégés sans possibilité de s’en extirper d’une quelconque façon que ce soit. Shiroe, un jeune joueur, décide de faire équipe avec d’anciens et nouveaux amis, qui se révéleront être de puissants alliés.

L’anime, souvent comparé à SAO, est affublé de surnoms dénigrant l’originalité de l’oeuvre. Pourtant, les deux animes ont bon nombre différences qui permettent de remarquer l’originalité de l’un et de l’autre.

Ce qui me fait apprécier d’avantage l’un à l’autre, ce sont les combats dans Log Horizon qui se font par le biais de la magie et des tactiques mises en place que par les armes ; les classes les plus populaires d’un MMO y sont représentées et y jouent un rôle important. Si vous jouez à un MMO tel que FF14, nul doute que l’anime vous plaira. Par ailleurs, l’ingéniosité dont fait preuve régulièrement notre héro à lunette donne envie de devenir tacticien à son tour !

Un dernier argument pour vous lancer ? Les OST ! Entre musiques épiques, douces, mélancoliques, entraînantes… Vous y trouverez votre compte !

Didn’t I Say to Make My Abilities Average in the Next Life?!

Cet anime est aussi connu sous l’abréviation »Nōkin » (que nous allons utiliser, question de praticité !). Il s’agit d’un Light Novel de FUNA.

Misato Kurihara – aka Adele von Ascham – possède depuis son enfance des capacités intellectuelles exceptionnelles. Lassée de cette vie où elle n’a aucun ami à cause de son génie, elle se fait percuter par un chauffeur en sauvant la vie d’une petite fille, après avoir dit qu’il s’agissait du « célèbre poids lourd fou de la réincarnation« . Pour éviter de se retrouver sans amis elle demande, lors de sa réincarnation, à avoir des capacités moyennes. Son vœux est exaucé ; elle est entre la créature la plus faible… et la plus forte de ce monde, lui conférant des capacités hors normes.

Bien décidée à mener une vie tranquille, elle tente de cacher sa puissance. Mais les choses ne se passent pas toujours comme elle le souhaite, et sa maladresse lui causera bien des soucis.

Nōkin est appréciable dans sa légèreté ; pas de prise de tête, mais beaucoup de fan service (effectivement, avoir quatre héroïnes aide beaucoup) et une réelle histoire qui vient assez tardivement dans l’anime. Les derniers épisodes sont centrés sur ce qui nous intéressera probablement pour les prochaines saisons et révèle beaucoup d’éléments intriguant, donnant envie de connaître la suite de l’aventure.

Gate – Au-delà de la porte !

Pour finir, voici donc le dernier anime dont je vais vous parler ! Disponible au visionnage sur Netflix, il s’agit d’un anime tiré également de light novel ; ceux-ci sont écrits par Takumi Yanai.

L’histoire nous narre celle de Itami Yöji, membre des force terrestre d’autodéfence du japon. Alors qu’il s’apprêtait à se rendre à une convention de fanzine dans le quartier de Ginza, une porte géante apparaît mystérieusement et laisse soldats, créatures et dragons pénétrer notre monde. Itami aide alors des civils à fuir en attendant l’armée. Alors que les japonais mettent rapidement un terme à ce massacre, le gouvernement Japonais décide d’envoyer des militaires de l’autre côté de la porte afin d’en apprendre plus, et d’en connaître le potentiel d’exploitation. Toute une nouvelle épopée pour ce héros qui voit son monde devenir réalité.

J’ai trouvé l’anime sympathique malgré ses nombreuses intrigues militaires, politiques et amoureuses. Comme pour l’anime ci-dessus, pas mal de Fan Service en raison des nombreux personnages féminins (et peu vêtus) présents. L’intrigue principale – celle qui vous donnera envie de regarder tous les épisodes en une nuit ! – ne débute réellement que lors de la saison 2. La saison 1 n’en reste pas moins intéressante, plaçant le background des nombreux personnages que l’on suivra au long de cette aventure.

Ainsi, vous connaissez 3 animes qui peuvent vous initier au genre. Ceux ne sont pas forcément les plus populaires, mais ils restent facilement abordables (à part pour Log Horizon, où vous devrez rester concentrés de A à Z). Si le genre vous tente, n’hésitez pas à consulter cette liste qui propose une dizaine d’animes Isekai.