LEC Spring 2021 • Le retour (suite)

Suite et fin des articles sur ce retour du LEC. Dans la partie précédente, nous évoquions les équipes susceptibles de jouer le haut du classement et de viser la victoire finale. Dans cette partie, nous nous attarderons sur les équipes attendues pour se battre pour les dernières places en play-offs dans ce retour du LEC Spring split.
En LEC, les six premières places sont synonymes de qualification en play-offs. Lors du Summer Split 2020, l’issue de ces places qualificatives avait été incertaine jusqu’à la dernière semaine de compétition. Les différentes équipes ont effectué de nombreux changements. De quoi espérer à nouveau une saison à rebondissements et sensations fortes garanties. Les matchs seront à retrouver sur la chaîne Twitch de OTP ou sur le site de LoL esports.

Vitality, Schalke 04 : continuer sur la bonne dynamique de 2020

Vitality : des ambitions notoires à confirmer

Malgré une dernière place durant le Summer split, les Vitality sont pleins d’espoirs. En effet, ils ont lutté jusqu’au bout pour la qualification en play-offs cet été. De plus, après des problèmes de visa et de nombreux changements, l’équipe s’est enfin stabilisée. C’est pourquoi un unique changement a été effectué chez les abeilles, le staff voulant jouer sur la bonne dynamique insufflée par les résultats du Summer split. Les ambitions de l’équipe durant ce split sont clairement affichées : la qualification en play-offs et se permettre de contester des équipes telles que SK ou Mad Lions.

C’est donc Cabochard qui quitte la ruche est qui est remplacé. Le vétéran français était présent dans l’équipe depuis décembre 2015. En 2018, il avait participé à la belle campagne des Vitality aux championnats du monde avec notamment des victoires contre RNG et Gen G. Pour le remplacer, le staff a fait appel à Szygenda. Le jeune toplaner et ancien joueur des AGO Rogue est vu comme un espoir de la scène européenne. Équipe avec laquelle il a par ailleurs gagné les EU Master Summer 2020. Sa constance et sa solidité font de lui un très bon recrutement.

Grâce à ce changement, Vitality amène de la fraîcheur sur sa toplane. Cependant, Cabochard était un pilier de l’équipe et il faudra voir si la structure française arrivera à continuer dans la même dynamique sans lui.

Schalke : une revanche à prendre

Pour les Schalke  04, l’heure est à la revanche lors de ce retour du LEC Spring split 2021. Ces derniers étaient passés à une victoire de la qualification aux championnats du monde en perdant contre Mad Lions en play-offs. Alors qu’ils étaient bons derniers du championnat avec un record de 0-10, les bleus et blancs avaient entamé un remarquable come-back dans le classement, leur permettant de se qualifier en play-offs. Alors que les allemands avaient battu leurs compatriotes de chez SK au premier tour pour leur neuvième victoire consécutive, les Schalke semblaient inarrêtables. Cependant, c’est face à des Mad Lions révoltés par une défaite contre G2 que les bleus et blancs tomberont, à une game de la qualification pour les championnats du monde.

Suite à cela, deux changements ont été fait dans la line-up : Broken Blade remplace Odoamne sur la toplane qui est parti chez Rogue. L’ancien toplaner des TSM revient en Europe après une performance moyenne aux championnats du monde. Il revient en Europe après avoir passé deux ans en LCS. Sur la botlane, Limit remplace Dreams au poste de support. Le croate entamera donc sa deuxième saison de LEC chez les Schalke. L’ancien joueur des SK Gaming aura fort à faire pour permettre à sa nouvelle équipe de se qualifier en play-offs et pourquoi pas jouer le haut du tableau.

« God » Gilius avait été un grand artisan du miracle run des Schlake 04

Astralis, Misfits et Excel Esports : une lutte pour le bas de classement ?

Misfits : objectif revenir au top

Alors que Misfits avait fait sensation en 2017 en emmenant les SKT de Faker en game 5 lors des quart de finale des championnats du monde, tout semble aller de travers depuis. Les lapins enchaînent les échecs, et la non-qualification en play-offs du Summer Split en 2020 en a été un de plus. Alors que Misfits pointait à la quatrième place du classement à la mi-saison, Kobbe et ses coéquipiers se sont écroulés en fin de saison en finissant huitièmes. Des changements ont donc été effectués pour revenir dans le haut du classement.

Tout comme SK, Misfits fait confiance à la jeunesse pour ses remplacements : Exit Feb1ven et DanDan font place à Vetheo et Hirit. Le premier, ancien joueur des LDLC OL est un grand espoir français. Il a remporté les EU Masters Spring 2020 aux côtés de Tynx. Autre changement du côté des lapins : Vander remplace Doss au poste de support. Ancien joueur des Rogue, il avait participé aux championnats du monde en Chine cette année avec ces derniers. Il pourra donc apporter une expérience nécessaire pour faire progresser de jeunes talents tels que Vetheo.

Malgré ces changements, Misfits fait quand même pâle figure. Sur le papier, l’équipe ne semble pas assez forte pour jouer le haut du tableau et rivaliser avec les grosses équipes. Toutefois, les lapins pourraient surprendre, notamment grâce à leurs rookies très talentueux lors de ce retour du LEC Spring 2021.

Vincent retour LEC Spring

Vincent « Vetheo » Berrié, ancien joueur de Vitality, est vu comme l’un des plus grands espoirs européens au poste de midlaner

 

Astralis : la lutte sera dure pour accrocher les play-offs

Parmi tout les changements présents lors de cette trêve d’entre-saison, nous avons eu droit à un rebranding. RFRSH Entertainment, qui possédait des parts dans Origen, a finalement racheté la structure. Ce sera donc sous les couleurs d’Astralis qu’œuvreront les joueurs.

C'est donc Astralis qui remplacera Origen dans le LEC retour LEC Spring

Astralis, structure emblématique de CS:GO, remplacera Origen dans le LEC

Suite à ce rebranding, l’équipe a été totalement modifiée. En effet, quatre changements on été effectués. Seul joueur encore présent de la précédente line-up, Nukeduck sera accompagné par WhiteKnight, Zanzarah ainsi que par l’ancienne botlane suédoise de Mousesports Promisq et Jeskla. Malgré ces changements, l’équipe semble être la plus faible de la ligue. Elle devra lutter pour espérer être dans le top 6 et se qualifier en play-offs.

 

Excel : un bon summer split qu’il faut confirmer

Pour Excel, le futur s’annonce un peu plus prometteur bien que l’équipe ne puisse viser de grands objectifs. Lors du Summer split, les joueurs de l’équipe anglaise avaient pu espérer se qualifier en play-offs jusqu’à la dernière semaine. Néanmoins, cette année, la lutte sera plus complexe. En effet, ses concurrents directs Misfits, SK Gaming et Vitality se sont renforcés. Mais Excel a aussi fait des changements, remplaçant deux joueurs. De quoi renforcer l’équipe et pourquoi pas lui permettre d’espérer une qualification.

Les Excel ont donc opéré deux changements par rapport à l’équipe de l’année précédente : Dan, ancien jungler des Fnatic Rising, remplace Caedrel dans la jungle. Ce dernier laisse sa carrière de joueur professionnel de côté pour devenir caster au crew du LEC. Dan jouera pour la première fois dans une ligue majeure, lui qui évoluait depuis deux ans dans l’academy de Fnatic. Sur la midlane, Czekolad succède à Special. Le jeune polonais faisait lui aussi partie de l’équipe AGO Rogue qui a remporté les EU Masters Summer 2020. Il retrouvera donc quatre de ses anciens coéquipiers au plus haut niveau de la compétition en Europe.

Les deux joueurs sont de prometteurs rookies, mais seront-ils suffisants pour permettre à Excel de se qualifier en play-offs ? Le niveau a rarement été autant resserré, même dans les équipes jugées moins fortes. De quoi promettre une saison haletante avec de fortes sensations jusqu’au bout.