Un condensé de l’actualité sur les cryptos monnaies. Si vous avez raté une new, elle est peut-être dans notre article !

Aujourd’hui, un petit zoom sur le Bitcoin, l’Ethereum et quelques autres assets intéressants. Mais aussi des nouvelles du monde de la cryptomonnaie. Mogo qui achète de l’Ether, le CRO sponsor de la Seria A, ou encore le partenariat entre Grayscale et les New-York Giants, on vous dit tout !

 

Cryptomonnaies

            Crypto focus:  le Bitcoin (57,264.30$)

Il est aussi possible de s’appuyer sur le cours du dollar pour se faire une idée de ce que va faire le bitcoin. Si le dollar instaure un bottom et repart à la hausse, il est possible de voir le bitcoin instaurer un sommet et, de là, soit repartir à la baisse, soit rester dans de la consolidation. L’autre possibilité est de voir des M se dessiner sur le cours du dollar et de voir le bitcoin repartir à la hausse après avoir consolidé encore un peu.

Cet énorme range dans lequel le marché se trouve peut aussi être une nouvelle période d’accumulation pour les gros portefeuilles. Il est peu probable que le bitcoin reste stagnant jusqu’à la fin du bull run.

                          Toujours de la consolidation.

On reste dans une phase de consolidation pour le moment. Les vendeurs continuent de rejeter les prix quand ils s’approchent des zones de rechargement de short. Ces derniers défendent les positions des anciens sommets. En plus de cela, on retrouve encore une perte de momentum à court terme, ce qui appuie la volonté de rester dans de la consolidation pour l’instant.

Nous avons une petite structure épaule-tête-épaule qui se forme à court terme et un retour du momentum pour les bulls. On peut penser que les acheteurs vont essayer de repartir à l’assaut de la zone de rechargement de short. Après, les vendeurs ne sont pas encore battus et il est possible qu’ils rejettent le prix encore une fois.

On ne trouve pas beaucoup de volatilité sur l’asset et c’est normal. Tant que la zone de combat n’aura pas été résolue, l’asset restera dans une phase de consolidation. C’est aussi un indicateur qui nous montre que les institutionnels ne vendent pas et ne vendront pas tout de suite. Il n’y a pas assez de liquidités et de volatilité pour que les gros portefeuilles puissent faire un profit intéressant.

Les opens interest ne voient pas de grands leviers se mettre en place. C’est une bonne chose puisque cela va éviter de faire stacker de la liquidité acheteuse. On peut alors espérer que le marché va vouloir aller chercher la liquidité chez les vendeurs et permettre au prix de repasser enfin la barre des 58k$.

On semble retrouver un peu de demande quand on regarde les spreads. Mais rien de sûr pour le moment puisque nous n’avons pas encore eu la confirmation de structure à tendance haussière.

            Crypto focus : l’Ethereum (3500.95$)

On reste dans une phase de consolidation pour le moment. Le momentum revient dans les mains des vendeurs. Les nouveaux sommets sont de plus en plus courts et le cours réintègre vite. Ce n’est en aucun cas l’annonce de la fin d’ETH, mais bien une montée plus lente avec des phases de consolidation. Il faut garder en tête qu’ETH a encore beaucoup de potentiel. Le sentiment n’est pas du tout à l’investissement sur le long terme sur ETH. Il est possible que les acteurs aient peur d’un potentiel retracement plus sévère que prévu. Une autre possibilité est que les investisseurs vont vouloir prendre profit après avoir été un sommet historique sur l’asset.

On peut voir aussi que de plus en plus de personnes sont en train de s’intéresser à l’asset. Le volume des recherches Google vient de connaître un énorme spike semblable à celui de 2017 et 2018, mais en bien plus fort. Cela peut annoncer une potentielle période de FOMO à la prochaine hausse. Peut-être que ETH va prendre la place de BTC dans la hausse démesurée sur ce bull run.

On peut remarquer une très belle parabole sur l’asset. Il faut cependant garder à l’esprit que le cours va de temps en temps aller chercher le support de cette dernière, surtout quand on s’en éloigne trop. Il est donc possible de voir l’asset retracer jusqu’à ses supports, consolider un peu et repartir sur une dernière hausse.

Le plus gros niveau d’intérêt du côté de l’open interest se retrouve autour des 4 800 dollars pour la fin du mois de juin.

Focus actu crypto

            Crypto focus : l’ETC (140.94$)

L’asset a réalisé un sommet tout simplement incroyable. On parle ici d’une augmentation de 1100% en quelques jours. Il est évident qu’il ne faut pas rentrer sur ce marché, le train est déjà passé et un retracement ne devrait pas tarder à s’opérer. Il est possible que l’on revienne sur le premier arrêt, autour des 100$, sans pour autant remettre en cause le cours ou se dire qu’il s’agit d’un retournement.

Cependant, si le marché continue sa course folle vers de nouveaux sommets, il est possible de voir des objectifs qui se situent entre 242$ et 668$ être atteints.

Focus actu crypto

 

            Crypto focus : l’AION (0.43$)

L’asset est complètement horizontal dans sa paire avec le bitcoin, mais commence seulement à reprendre des couleurs dans sa paire avec le dollar. C’est un des rares qui est encore dans une configuration très intéressante pour investir. On est en train de sortir d’un mouvement de check out (sortir les acheteurs opportunistes).

Le rayon dans lequel se trouvait l’asset a permis aux gros portefeuilles d’accumuler et ces derniers vont certainement finir par pousser les prix pour aller prendre des profits bien plus haut. Les anciennes résistances vont être travaillées et seront sûrement cassées. Et il est quasi certain que le premier arrêt de la première baisse autour des 4,66$ va être testé dans les prochaines semaines.

On retrouve un momentum haussier pour l’asset sur sa paire contre le bitcoin. Cela veut simplement dire qu’il risque de continuer à surperformer BTC, donc à prendre de la valeur.

Focus actu crypto

Actualités

Mogo, entreprise de la Fintech achète de l’Ether.

                        Un élargissement de portefeuille.

Dans un communiqué transmis par l’entreprise, nous apprenons que Mogo a investi une partie de ses liquidités dans l’Ethereum.

Cette entreprise spécialisée dans les paiements numériques et les technologies de la finance n’en est pas à son coup d’essai. D’après le plan qu’elle suit, il est question d’allouer jusqu’à 5% de son portefeuille de liquidités en cryptomonnaies.

Mogo a déjà donc acheté pour 18 BTC environs, pour un prix avoisinant les 33 000 dollars en décembre 2020. Ce nouvel achat de cryptomonnaies est donc dans la continuité du plan de l’entreprise. Il est important de souligner que la Fintech détient une participation de 20% dans la principale plateforme d’actifs numériques canadienne : Coinsquare.

Depuis l’annonce de Tesla, les entreprises qui investissent une partie de leurs liquidités dans les cryptomonnaies se font de plus en plus nombreuses. Cela montre bien que le marché des cryptomonnaies prend de plus en plus de poids et d’importance.

 

Une star de Tiger King lance le CAT.

La personne en charge de Big Cat Rescue attire encore un peu plus l’attention des téléspectateurs, après la diffusion de Tiger King sur Netflix en lançant la cryptomonnaie CAT. En effet, avec cette dernière, Carole Baskin semble avoir trouvé un autre moyen de financer le fonctionnement de son sanctuaire.

Le token est disponible sur Rally, plateforme qui permet aux utilisateurs de créer leur propres tokens sur Ethereum. Dans un communiqué transmis par Big Cat Rescue, on peut lire que le CAT est un fan coin et non un moyen d’investissement : c’est un moyen pour les fans de montrer leur soutien à une cause qui leur est chère. Big Cat Rescue semble vouloir pousser plus loin et veut se lancer aussi dans les NFT d’ici quelques semaines.

Même si ce token n’est pas un moyen d’investissement, il montre au moins que les cryptomonnaies deviennent de plus en plus mainstream. Ce n’est plus simplement une économie numérique un peu obscure qui fait les titres de temps en temps.

 

HB Antwerp s’appuie sur le Bitcoin pour certifier ses diamants.

Cette startup belge vient de s’associer à Blockchains Solutions pour fournir à ses clients des informations réelles et publiquement vérifiables sur l’historique des diamants. Ce partenariat s’appuie sur la blockchain BTC et permet d’offrir une sécurité supplémentaire et une meilleure transparence sur les données de traçabilité. L’entreprise va pouvoir fournir des informations depuis le minage des pierres jusqu’à leur polissage. Et elle sera tenue garante de la véracité de ces propos.

                        Plusieurs entreprises françaises dans le projet.

On retrouve un consortium d’entreprise de l’Hexagone dans le projet. Le cabinet de conseil Blockchain Solution est basé à Paris et l’entreprise Woleet a fourni la technologie. Cette dernière est spécialisée dans la signature électronique et l’horodatage sur la blockchain Bitcoin.

 

Crypto.com, nouveau sponsor pour la coupe d’Italie de football.

                        Un partenariat avec la Lega Seria A.

Encore un nouveau partenariat qui va mettre un peu plus les cryptomonnaies sur le devant de la scène. Dans un communiqué publié sur son blog, crypto.com a annoncé avoir un trouvé un terrain d’entente et signé un accord de partenariat avec la Seria A italienne. La plateforme d’échange devient donc le partenaire officiel de la finale de la Coupe d’Italie 2021. La date de début de partenariat est annoncée pour le 19 mai et devrait se prolonger dans le temps.

                        Sport et cryptomonnaies.

Ce n’est pas la première fois que le sport et les cryptomonnaies se retrouvent à travailler main dans la main. Rappelons-nous par exemple du partenariat historique entre la plateforme d’échange FTX et les Miami Heat. Cependant, le véritable point de convergence entre sport et cryptomonnaies se situe dans les NFTs.

La plateforme de football fantasy Sorare fait un énorme carton depuis quelques temps. Et aux Etats Unis, c’est Dapper Labs et sa plateforme autour des cartes numérique de NBA qui fait fureur. On retrouve aussi des sportifs comme Tony Hawk ou Eliud Kipchoge qui prennent le train des NFTs.

 

Corée du Sud : déduction des impôts pour les mineurs de cryptomonnaies.

C’est une nouvelle qui va faire plaisir à beaucoup de monde en Corée du Sud ! Le ministère de l’Economie et des finances a annoncé que les mineurs de cryptomonnaies pourront, dans un avenir proche, bénéficier d’un allègement fiscal. Cette loi fiscale sur les monnaies numériques devrait rentrer en vigueur en 2022 et appliquera une déduction fiscale sur les dépenses comme les factures d’électricité. Ces factures seront alors reconnues comme des dépenses d’entreprise. Pour cela, les mineurs devront prouver que les factures sont bien liées à une activité de minage.

Il est aussi prévu d’imposer un impôt sur les gains à hauteur de 20% si ces derniers sont supérieurs à 2.5 millions de wons (environ 1,800 euros) sur une année.

                        La Corée, nouvelle terre des mineurs ?

Depuis la crise du Covid, on retrouve de plus en plus de cybercafés gaming qui se sont mis à miner des cryptomonnaies. On peut aussi remarquer que les achats de matériaux liés à cette activité sont en sensible hausse d’après des sources locales.

Le marché des cryptomonnaies continue à prendre de plus en plus de place dans l’économie mondiale et le minage attire toujours plus de personnes. Il est possible de voir ces chiffres augmenter en Corée une fois que la loi sera entrée en vigueur.

 

Un partenariat entre Grayscale et la franchise NFL des Giants de New York.

                        Une visibilité accrue pour les cryptomonnaies.

C’est sur le site Internet de la franchise des Giants que l’on a pu découvrir la nouvelle : un partenariat a été mis en place entre la franchise de New-York et la société de gestion d’actif numérique. Ce contrat de sponsoring est exclusif avec une portée multiple. Cela permet à la franchise de rentrer dans l’écosystème des cryptomonnaies et, pour la société de gestion, de s’ouvrir à un nouveau public. Grayscale va donc devenir le sponsor de la fondation Giants mais aussi celui des matchs à domicile et du camp d’entraînement. On parle aussi de l’organisation annuelle de séminaires volontaires éducatifs autour des cryptomonnaies.

Cette collaboration est une preuve supplémentaire de l’intérêt grandissant des franchises américaines pour les cryptomonnaies.

 

 

Si vous aimez le contenu que vous lisez, n’hésitez pas à retrouver tous nos autres articles ici  et le premier focus juste la !