Un petit retour sur l’Overwatch League (OWL), de ses débuts à aujourd’hui, avec une spéculation avancée sur son futur. Est-ce que l’OWL a toujours un avenir radieux ou plutôt une fin tirant vers l’oubli ?

Source : overwatchleague.com

L’OWL est, d’après le site officiel du jeu, la première League mondiale d’esport. Le but de cette League est le suivant : l’élite des joueurs s’affronte pour défendre les couleurs de leur ville.

Mais ce n’est pas que ça !

Elle dure 29 jours d’affilée avec une hero pool.

Qu’est-ce qu’une hero pool ?

C’est un système de ban par semaine de héros afin d’obliger le changement de méta.

Ce système est apparu pour contrer des métas qui étaient trop fortes, même après équilibrage.

Ce format fut donc officiel jusqu’en 2020 mais pour cette saison 2021, avec la crise sanitaire, la League se devait de s’adapter.

Historique de l’OWL

C’est une ligue esport sur Overwatch qui est annoncée à la BlizzCon de 2016, fonctionnant à l’américaine avec un système de franchise similaire à celui de la NBA.

Le premier partenariat de diffusion pour l’Overwatch League culmine au moins à 90 millions de dollars avec Twitch qui, pour la saison 2018 et 2019, a obtenu un droit de diffusion non-exclusif.

La ligue ayant été inaugurée en 2018, elle n’a, à l’heure actuelle, que trois ans mais de sacrés champions.

Les vainqueurs de la saison 2018 face aux Fusion de Philadelphie sont les London Spitfire.

Pour un résumé plus détaillé je vous invite à lire le Résumé Overwatch League 17 Mai 2018 publié par Imadori

La saison 2018 ne comportait que douze équipes, celle de 2019 voit son nombre porté à vingt avec l’arrivée des français et de Paris Eternal !

Pour 2019, ce sont les San Francisco Shocks qui gagnent contre les Vancouver Titans.

En 2020, la hero pool apparaît à partir de la 5e semaine de la saison.

Et c’est une deuxième consécration pour les San Francisco Shocks contre les Seoul Dynasty !

Des récompenses

Le prix Dennis Hawelka Award récompense le joueur avec l’impact le plus positif de la saison sur la communauté. Ci-joint un tableau récapitulatif des années précédentes :

Overwatch League

Source : wikipedia.org

 

Et voici un tableau des cash prize :

Overwatch League

Source : wikipedia.org

 

Depuis la fin des ajouts de Blizzard sur Overwatch en août dernier, et au vu de cette baisse de cash prize pour 2021, nous ne pouvons que supposer l’abandon de l’Overwatch League par Blizzard.

Les changements et leurs implications

La saison 2021 a commencé le vendredi 16 avril, au lieu de février, avec de nombreuses modifications.

Pour mieux toucher son public, l’OWL adapte ses horaires aux supporters. Les matchs opposants des équipes de la région Ouest joueront, à l’heure de Paris, à 21h00, et 12h00 pour Los Angeles.

Pour les matchs de la région Est, c’est à 11h00, heure de Paris, 17h00, heure locale à Beijing et 18h00, heure de Séoul.

Coup de pouce marketing ou simple volonté de maintenir en vie l’OWL ? La question se pose.

La saison 2021 possède quatre circuits compétitifs avec quatre matchs de placements avant ceux-ci :

Overwatch League

Source : overwatchleague.com

 

Un nouveau système de classement

Cette saison, ce sont les points de ligue qui sont pris en compte.

Lors des seize matchs de placement, la victoire vaut un point. Voici les points au placement lors des tournois :

  • 1re place = 3 points
  • 2e place = 2 points
  • 3e place = 1 point

Voici la répartition exacte du cash prize :

Overwatch League

Source : overwatchleague.com

 

Les soucis de la ligue

L’OWL est dépendante du jeu en lui-même. Or, Blizzard se focalise sur OW2.

On sent donc une baisse de considération des joueurs pour le jeu et la scène compétitive.

C’est simple, je ne connais aucun joueur d’OW qui suit la ligue.
Blizzard tente de raccrocher du public en attendant la sortie d’OW2 mais cela ne suffit pas.

Une grande partie des joueurs a fait le passage sur Valorant, ce qui ne présage rien de bon.

Cependant, la ligue survivra. La sortie du 2 relancera le jeu, le problème étant : à quel prix ? Avoir réduit sa scène et ses joueurs quasiment de manière volontaire en espérant que cela suffise ne met pas en confiance pour la suite. Si OW2 est encore mieux que ce que Blizzard l’assure, l’OWL perdurera et vivra de nouvelles aventures ! Sinon, elle sera coincée entre d’autres scènes et ne tirera pas son épingle du jeu, voire ne s’en sortira pas, tombant dans l’oubli.